Adama Sangaré

Last updated on 2017-09-16T06:07+0300.

About this image

sign

Quotes... Extracted quotes from

Adama Sangaré répond : “La synergie d’action des collectivités demandée” External link

abamako Saturday, September 28, 2019 5:09:00 AM EAT

Adama Sangaré déclaré : «Bamako, comme toutes les villes capitales, a besoin de se moderniser, car elle est la vitrine du Mali. La résolution du problème de congestion et la facilitation de l’accès aux services sociaux de base est une impérieuse nécessité pour une ville où, seulement 5 % de la population a accès à son lieu de travail en moins d’une heure » External link

mali-web Friday, August 23, 2019 11:51:00 PM EAT

Adama Sangaré dit : «Les tomates qui sont là et qui doivent servir de matière première pour l’usine ne sont produites que 4 mois dans l’année » External link

mali-web Friday, August 23, 2019 4:14:00 AM EAT

Adama Sangaré déclaré : “Aujourd’hui, sur 1600 tonnes de déchets par jour, Ozone-Mali et la ville de Bamako arrivent à évacuer entre 35 et 40 %. Il faut reconnaitre que les ordures sont devenues une question industrielle. Notre souci, c’est que ces ordures soient transformées en composte, énergie et en différentes matières qui peuvent donner de la valeur et faire en sorte que, parallèlement, les taxes que nous citoyens devront payer pour la question environnementale atteignent un certain niveau afin que le montant que l’Etat met à la disposition d’Ozone aujourd’hui puisse effectivement rester dans le pouvoir de Bamako pour que la ville se substitue à l’Etat par rapport au payement de la convention signée entre l’Etat, Ozone et le ville de Bamako” “Je pense que l’Etat n’a pas laissé tomber la collectivité. Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités, qui est un élu de la ville de Bamako et qui est un grand responsable de la décentralisation, a essayé de voir avec ses collègues afin que l’ensemble des ressources de la ville soient centralisées au niveau de la ville de Bamako afin que nous puissions faire face au défi qu’est le nôtre. C’est vrai que Bamako est sale. Il est vrai que les dépôts insalubres sont à tous les niveaux, mais aujourd’hui, si Ozone et la Voirie transportent les ordures, où nous allons envoyer les déchets ? C’est cela le plus gros problème. Aujourd’hui, Noumoubougou n’est pas opérationnel. Les responsables de la Marie du District et d’Ozone essayent toujours de négocier mais qui donne son champ, qui a un champ afin d’aller y évacuer les ordures ? Quelque chose qui est très difficile. Je pense que c’est pour cela que le Pdg d’Ozone a souhaité discuter avec nous afin de nous aider à porter le message. Le message vis-à-vis des autorités, c’est qu’elles comprennent que, sans leur soutien, la ville relèvera difficilement le défi. C’est le message vis-à-vis des leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent davantage à nos côtés, sensibiliser les citoyens quant à l’effort au payement des taxes. Le message vis-à-vis des groupements d’intérêt économique qui sont partenaires naturels de la mairie, mais auxquels on demande de voir comment changer l’attelage afin que Bamako, aujourd’hui, qui est en train d’aller vers une compétitivité plus grande, puisse trouver des moyens plus adaptés pour le transport des ordures. Il faut porter des messages vis-à-vis des citoyens car nous sommes en hivernage et nous avons tous vu les inondations des semaines passées dues à de nombreux facteurs, notamment du fait que nos sœurs et frères déversent les ordures dans les canalisations et dans les cours d’eau. Toute chose qui crée des conditions d’inondations” External link

abamako Saturday, July 6, 2019 6:06:00 PM EAT

Adama Sangaré déclaré : “Aujourd’hui, sur 1600 tonnes de déchets par jour, Ozone-Mali et la ville de Bamako arrivent à évacuer entre 35 et 40 %. Il faut reconnaitre que les ordures sont devenues une question industrielle. Notre souci, c’est que ces ordures soient transformées en composte, énergie et en différentes matières qui peuvent donner de la valeur et faire en sorte que, parallèlement, les taxes que nous citoyens devront payer pour la question environnementale atteignent un certain niveau afin que le montant que l’Etat met à la disposition d’Ozone aujourd’hui puisse effectivement rester dans le pouvoir de Bamako pour que la ville se substitue à l’Etat par rapport au payement de la convention signée entre l’Etat, Ozone et le ville de Bamako ” “Je pense que l’Etat n’a pas laissé tomber la collectivité. Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités, qui est un élu de la ville de Bamako et qui est un grand responsable de la décentralisation, a essayé de voir avec ses collègues afin que l’ensemble des ressources de la ville soient centralisées au niveau de la ville de Bamako afin que nous puissions faire face au défi qu’est le nôtre. C’est vrai que Bamako est sale. Il est vrai que les dépôts insalubres sont à tous les niveaux, mais aujourd’hui, si Ozone et la Voirie transportent les ordures, où nous allons envoyer les déchets ? C’est cela le plus gros problème. Aujourd’hui, Noumoubougou n’est pas opérationnel. Les responsables de la Marie du District et d’Ozone essayent toujours de négocier mais qui donne son champ, qui a un champ afin d’aller y évacuer les ordures ? Quelque chose qui est très difficile. Je pense que c’est pour cela que le Pdg d’Ozone a souhaité discuter avec nous afin de nous aider à porter le message. Le message vis-à-vis des autorités, c’est qu’elles comprennent que, sans leur soutien, la ville relèvera difficilement le défi. C’est le message vis-à-vis des leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent davantage à nos côtés, sensibiliser les citoyens quant à l’effort au payement des taxes. Le message vis-à-vis des groupements d’intérêt économique qui sont partenaires naturels de la mairie, mais auxquels on demande de voir comment changer l’attelage afin que Bamako, aujourd’hui, qui est en train d’aller vers une compétitivité plus grande, puisse trouver des moyens plus adaptés pour le transport des ordures. Il faut porter des messages vis-à-vis des citoyens car nous sommes en hivernage et nous avons tous vu les inondations des semaines passées dues à de nombreux facteurs, notamment du fait que nos sœurs et frères déversent les ordures dans les canalisations et dans les cours d’eau. Toute chose qui crée des conditions d’inondations” External link

maliactu Saturday, July 6, 2019 10:32:00 AM EAT

Adama Sangaré déclaré : “Aujourd’hui, sur 1600 tonnes de déchets par jour, Ozone-Mali et la ville de Bamako arrivent à évacuer entre 35 et 40 %. Il faut reconnaitre que les ordures sont devenues une question industrielle. Notre souci, c’est que ces ordures soient transformées en composte, énergie et en différentes matières qui peuvent donner de la valeur et faire en sorte que, parallèlement, les taxes que nous citoyens devront payer pour la question environnementale atteignent un certain niveau afin que le montant que l’Etat met à la disposition d’Ozone aujourd’hui puisse effectivement rester dans le pouvoir de Bamako pour que la ville se substitue à l’Etat par rapport au payement de la convention signée entre l’Etat, Ozone et le ville de Bamako ” “Je pense que l’Etat n’a pas laissé tomber la collectivité. Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités, qui est un élu de la ville de Bamako et qui est un grand responsable de la décentralisation, a essayé de voir avec ses collègues afin que l’ensemble des ressources de la ville soient centralisées au niveau de la ville de Bamako afin que nous puissions faire face au défi qu’est le nôtre. C’est vrai que Bamako est sale. Il est vrai que les dépôts insalubres sont à tous les niveaux, mais aujourd’hui, si Ozone et la Voirie transportent les ordures, où nous allons envoyer les déchets ? C’est cela le plus gros problème. Aujourd’hui, Noumoubougou n’est pas opérationnel. Les responsables de la Marie du District et d’Ozone essayent toujours de négocier mais qui donne son champ, qui a un champ afin d’aller y évacuer les ordures ? Quelque chose qui est très difficile. Je pense que c’est pour cela que le Pdg d’Ozone a souhaité discuter avec nous afin de nous aider à porter le message. Le message vis-à-vis des autorités, c’est qu’elles comprennent que, sans leur soutien, la ville relèvera difficilement le défi. C’est le message vis-à-vis des leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent davantage à nos côtés, sensibiliser les citoyens quant à l’effort au payement des taxes. Le message vis-à-vis des groupements d’intérêt économique qui sont partenaires naturels de la mairie, mais auxquels on demande de voir comment changer l’attelage afin que Bamako, aujourd’hui, qui est en train d’aller vers une compétitivité plus grande, puisse trouver des moyens plus adaptés pour le transport des ordures. Il faut porter des messages vis-à-vis des citoyens car nous sommes en hivernage et nous avons tous vu les inondations des semaines passées dues à de nombreux facteurs, notamment du fait que nos sœurs et frères déversent les ordures dans les canalisations et dans les cours d’eau. Toute chose qui crée des conditions d’inondations” External link

maliweb Saturday, July 6, 2019 4:30:00 AM EAT

Adama Sangaré déclaré : “Aujourd’hui, sur 1600 tonnes de déchets par jour, Ozone-Mali et la ville de Bamako arrivent à évacuer entre 35 et 40 %. Il faut reconnaitre que les ordures sont devenues une question industrielle. Notre souci, c’est que ces ordures soient transformées en composte, énergie et en différentes matières qui peuvent donner de la valeur et faire en sorte que, parallèlement, les taxes que nous citoyens devront payer pour la question environnementale atteignent un certain niveau afin que le montant que l’Etat met à la disposition d’Ozone aujourd’hui puisse effectivement rester dans le pouvoir de Bamako pour que la ville se substitue à l’Etat par rapport au payement de la convention signée entre l’Etat, Ozone et le ville de Bamako ” “Je pense que l’Etat n’a pas laissé tomber la collectivité. Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités, qui est un élu de la ville de Bamako et qui est un grand responsable de la décentralisation, a essayé de voir avec ses collègues afin que l’ensemble des ressources de la ville soient centralisées au niveau de la ville de Bamako afin que nous puissions faire face au défi qu’est le nôtre. C’est vrai que Bamako est sale. Il est vrai que les dépôts insalubres sont à tous les niveaux, mais aujourd’hui, si Ozone et la Voirie transportent les ordures, où nous allons envoyer les déchets ? C’est cela le plus gros problème. Aujourd’hui, Noumoubougou n’est pas opérationnel. Les responsables de la Marie du District et d’Ozone essayent toujours de négocier mais qui donne son champ, qui a un champ afin d’aller y évacuer les ordures ? Quelque chose qui est très difficile. Je pense que c’est pour cela que le Pdg d’Ozone a souhaité discuter avec nous afin de nous aider à porter le message. Le message vis-à-vis des autorités, c’est qu’elles comprennent que, sans leur soutien, la ville relèvera difficilement le défi. C’est le message vis-à-vis des leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent davantage à nos côtés, sensibiliser les citoyens quant à l’effort au payement des taxes. Le message vis-à-vis des groupements d’intérêt économique qui sont partenaires naturels de la mairie, mais auxquels on demande de voir comment changer l’attelage afin que Bamako, aujourd’hui, qui est en train d’aller vers une compétitivité plus grande, puisse trouver des moyens plus adaptés pour le transport des ordures. Il faut porter des messages vis-à-vis des citoyens car nous sommes en hivernage et nous avons tous vu les inondations des semaines passées dues à de nombreux facteurs, notamment du fait que nos sœurs et frères déversent les ordures dans les canalisations et dans les cours d’eau. Toute chose qui crée des conditions d’inondations” External link

mali-web Saturday, July 6, 2019 4:25:00 AM EAT

Adama Sangaré ajouté : “Les inondations que le Mali a connues durant le mois de mars sont un exemple de catastrophe naturelle qui peut créer automatiquement la famine chez nos populations ” External link

maliweb Monday, July 1, 2019 4:09:00 AM EAT

Adama Sangaré ajouté : “Les inondations que le Mali a connues durant le mois de mars sont un exemple de catastrophe naturelle qui peut créer automatiquement la famine chez nos populations ” External link

mali-web Monday, July 1, 2019 2:45:00 AM EAT

Adama Sangaré ajouté : "Les inondations que le Mali a connues durant le mois de mars sont un exemple de catastrophe naturelle qui peut créer automatiquement la famine chez nos populations " External link

abamako Monday, July 1, 2019 2:23:00 AM EAT

Adama Sangaré dit : "ll faut que nous changions de comportement. Il est évident que face à la force de la pluie, des maisons ne pouvaient pas résister. Il nous faut tenir compte de l'environnement" External link

slateafrique Saturday, May 18, 2019 12:22:00 AM EAT

Adama Sangaré dit : "ll faut que nous changions de comportement. Il est évident que face à la force de la pluie, des maisons ne pouvaient pas résister. Il nous faut tenir compte de l'environnement" External link

tv5 Friday, May 17, 2019 9:25:00 PM EAT

Adama Sangaré ajouté : «Au début, on était à 8 équipes, mais aujourd’hui ce nombre a doublé et nous nous retrouvons avec 16 formations. Cette augmentation du nombre d’équipes participantes mérite d’être soulignée et nous encourage à maintenir le cap. Je félicite les organisateurs et les autorités scolaires et remercie tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à l’organisation de la compétition» External link

essor Tuesday, April 23, 2019 11:57:00 AM EAT

Adama Sangaré lancé ( about Mamadou Diarra ) : «Je félicite Dr Diarra et l’équipe malienne qui y travaillent ainsi que les experts français pour les efforts qu’ils déploient chaque jour. » External link

maliweb Monday, March 25, 2019 4:50:00 AM EAT

Adama Sangaré précisé : «Le rôle de l’intercollectivité est immense. Nous avons constaté que Bamako, intra-muros, peut faire rarement de grands projets, par le fait que la ville, dans le cadre de l’aménagement, est pratiquement saturée. Donc, dans ce cadre tous les grands projets que nous voulons réaliser doivent nécessairement aller au-délà de Bamako» External link

essor Thursday, March 7, 2019 12:07:00 PM EAT

Adama Sangaré promis : «Tout ingénieur, architecte, laborantin, fiscaliste qui rentre au Mali à la fin de son cursus universitaire, je m’y engage : on le recrutera de suite, mais avec un salaire malien» External link

mali-web Monday, December 17, 2018 4:06:00 AM EAT

Adama Sangaré indiqué : “Le feu a été maîtrisé avant 10H00” External link

maliweb Tuesday, December 12, 2017 4:08:00 AM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
représentante1.10%FR11/28/201728/11/2017
maire64.84%FR11/21/201721/11/2017
candidat1.10%FR11/20/201720/11/2017
maire de bamako3.30%FR02/14/201714/02/2017
actuel maire de bamako1.10%FR02/14/201714/02/2017
informaticien de bouaké13.19%FR11/02/201602/11/2016
directeur général4.40%FR09/05/201605/09/2016
secrétaire6.59%FR06/15/201615/06/2016
représentants2.20%FR01/21/201421/01/2014
auteur1.10%FR01/14/201414/01/2014
ministre de la justice1.10%FR01/13/201413/01/2014
Names Lang Count
Adama SangaréFR100.00%


 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10
 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Saturday, December 14, 2019

10:16:00 PM EAT

Languages Collapse menu...Expand menu...

Select your languages

af
am
ar
de
en
es
fr
ha
pt
rw
sw
all
Show additional languagesHide additional languages

Interface:

Legend Collapse menu...Expand menu...


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


Quotes... Extracted quotes about

Mamadou Diarrassouba déclaré ( about Adama Sangaré ) : «La carrure d’homme politique d’Adama, son expérience en matière de développement rural, son honnêteté, son patriotisme, son sens élevé de l’Etat, son attachement aux valeurs de la République et de sa communauté lui permettront, j’en suis sûr, de relever les nombreux défis qui l’attendent. Chers parents, quelle que soit l’hostilité de notre environnement, nous ne devrons pas perdre de vue notre appartenance à la même région géographique et nous ne devrons jamais permettre que s’éteigne en nous la flamme de la solidarité et de la fraternité. Je vous invite à accompagner Adama Sangaré avec sincérité, loyauté et avec des conseils et des bénédictions à la dimension de votre amour pour le Mali afin que la mission confiée à votre fils, votre frère, votre époux, votre ami et camarade soit porteuse de résultats appréciés par le peuple malien. Dioïla est un symbole, d’où son choix pour les bénédictions. Sinon, si vous êtes ministre de la République, vous appartenez à tous les Maliens du nord au sud et d’est en ouest. Cela est plein de sens car, c’est la volonté de Dieu, L’Omnipotent, L’Omniscient. L’histoire des hommes est aussi faite de haine, de mépris, d’ingratitude et de grande reconnaissance. Adama tirera profit, j’en suis sûr, de son expérience d’homme aguerri pour éviter les pièges et de surmonter les obstacles qui seront dressés devant lui, pour l’opposer à d’honnêtes personnes, à ses camarades politiques ou à son frère que je suis » External link

abamako Tuesday, May 21, 2019 11:35:00 AM EAT

Mamadou Diarrassouba déclaré ( about Adama Sangaré ) : «La carrure d’homme politique d’Adama, son expérience en matière de développement rural, son honnêteté, son patriotisme, son sens élevé de l’Etat, son attachement aux valeurs de la République et de sa communauté lui permettront, j’en suis sûr, de relever les nombreux défis qui l’attendent. Chers parents, quelle que soit l’hostilité de notre environnement, nous ne devrons pas perdre de vue notre appartenance à la même région géographique et nous ne devrons jamais permettre que s’éteigne en nous la flamme de la solidarité et de la fraternité. Je vous invite à accompagner Adama Sangaré avec sincérité, loyauté et avec des conseils et des bénédictions à la dimension de votre amour pour le Mali afin que la mission confiée à votre fils, votre frère, votre époux, votre ami et camarade soit porteuse de résultats appréciés par le peuple malien. Dioïla est un symbole, d’où son choix pour les bénédictions. Sinon, si vous êtes ministre de la République, vous appartenez à tous les Maliens du nord au sud et d’est en ouest. Cela est plein de sens car, c’est la volonté de Dieu, L’Omnipotent, L’Omniscient. L’histoire des hommes est aussi faite de haine, de mépris, d’ingratitude et de grande reconnaissance. Adama tirera profit, j’en suis sûr, de son expérience d’homme aguerri pour éviter les pièges et de surmonter les obstacles qui seront dressés devant lui, pour l’opposer à d’honnêtes personnes, à ses camarades politiques ou à son frère que je suis » External link

maliactu Tuesday, May 21, 2019 9:36:00 AM EAT

Mamadou Diarrassouba déclaré ( about Adama Sangaré ) : «La carrure d’homme politique d’Adama, son expérience en matière de développement rural, son honnêteté, son patriotisme, son sens élevé de l’Etat, son attachement aux valeurs de la République et de sa communauté lui permettront, j’en suis sûr, de relever les nombreux défis qui l’attendent. Chers parents, quelle que soit l’hostilité de notre environnement, nous ne devrons pas perdre de vue notre appartenance à la même région géographique et nous ne devrons jamais permettre que s’éteigne en nous la flamme de la solidarité et de la fraternité. Je vous invite à accompagner Adama Sangaré avec sincérité, loyauté et avec des conseils et des bénédictions à la dimension de votre amour pour le Mali afin que la mission confiée à votre fils, votre frère, votre époux, votre ami et camarade soit porteuse de résultats appréciés par le peuple malien. Dioïla est un symbole, d’où son choix pour les bénédictions. Sinon, si vous êtes ministre de la République, vous appartenez à tous les Maliens du nord au sud et d’est en ouest. Cela est plein de sens car, c’est la volonté de Dieu, L’Omnipotent, L’Omniscient. L’histoire des hommes est aussi faite de haine, de mépris, d’ingratitude et de grande reconnaissance. Adama tirera profit, j’en suis sûr, de son expérience d’homme aguerri pour éviter les pièges et de surmonter les obstacles qui seront dressés devant lui, pour l’opposer à d’honnêtes personnes, à ses camarades politiques ou à son frère que je suis » External link

maliweb Tuesday, May 21, 2019 5:06:00 AM EAT

Mamadou Diarrassouba déclaré ( about Adama Sangaré ) : «La carrure d’homme politique d’Adama, son expérience en matière de développement rural, son honnêteté, son patriotisme, son sens élevé de l’Etat, son attachement aux valeurs de la République et de sa communauté lui permettront, j’en suis sûr, de relever les nombreux défis qui l’attendent. Chers parents, quelle que soit l’hostilité de notre environnement, nous ne devrons pas perdre de vue notre appartenance à la même région géographique et nous ne devrons jamais permettre que s’éteigne en nous la flamme de la solidarité et de la fraternité. Je vous invite à accompagner Adama Sangaré avec sincérité, loyauté et avec des conseils et des bénédictions à la dimension de votre amour pour le Mali afin que la mission confiée à votre fils, votre frère, votre époux, votre ami et camarade soit porteuse de résultats appréciés par le peuple malien. Dioïla est un symbole, d’où son choix pour les bénédictions. Sinon, si vous êtes ministre de la République, vous appartenez à tous les Maliens du nord au sud et d’est en ouest. Cela est plein de sens car, c’est la volonté de Dieu, L’Omnipotent, L’Omniscient. L’histoire des hommes est aussi faite de haine, de mépris, d’ingratitude et de grande reconnaissance. Adama tirera profit, j’en suis sûr, de son expérience d’homme aguerri pour éviter les pièges et de surmonter les obstacles qui seront dressés devant lui, pour l’opposer à d’honnêtes personnes, à ses camarades politiques ou à son frère que je suis » External link

mali-web Tuesday, May 21, 2019 4:27:00 AM EAT

AfricaBrief

Adama Sangaré

Last updated on 2017-09-16T06:07+0300.

About this image

sign

Quotes... Extracted quotes from

Adama Sangaré répond : “La synergie d’action des collectivités demandée” External link

abamako Saturday, September 28, 2019 5:09:00 AM EAT

Adama Sangaré déclaré : «Bamako, comme toutes les villes capitales, a besoin de se moderniser, car elle est la vitrine du Mali. La résolution du problème de congestion et la facilitation de l’accès aux services sociaux de base est une impérieuse nécessité pour une ville où, seulement 5 % de la population a accès à son lieu de travail en moins d’une heure » External link

mali-web Friday, August 23, 2019 11:51:00 PM EAT

Adama Sangaré dit : «Les tomates qui sont là et qui doivent servir de matière première pour l’usine ne sont produites que 4 mois dans l’année » External link

mali-web Friday, August 23, 2019 4:14:00 AM EAT

Adama Sangaré déclaré : “Aujourd’hui, sur 1600 tonnes de déchets par jour, Ozone-Mali et la ville de Bamako arrivent à évacuer entre 35 et 40 %. Il faut reconnaitre que les ordures sont devenues une question industrielle. Notre souci, c’est que ces ordures soient transformées en composte, énergie et en différentes matières qui peuvent donner de la valeur et faire en sorte que, parallèlement, les taxes que nous citoyens devront payer pour la question environnementale atteignent un certain niveau afin que le montant que l’Etat met à la disposition d’Ozone aujourd’hui puisse effectivement rester dans le pouvoir de Bamako pour que la ville se substitue à l’Etat par rapport au payement de la convention signée entre l’Etat, Ozone et le ville de Bamako” “Je pense que l’Etat n’a pas laissé tomber la collectivité. Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités, qui est un élu de la ville de Bamako et qui est un grand responsable de la décentralisation, a essayé de voir avec ses collègues afin que l’ensemble des ressources de la ville soient centralisées au niveau de la ville de Bamako afin que nous puissions faire face au défi qu’est le nôtre. C’est vrai que Bamako est sale. Il est vrai que les dépôts insalubres sont à tous les niveaux, mais aujourd’hui, si Ozone et la Voirie transportent les ordures, où nous allons envoyer les déchets ? C’est cela le plus gros problème. Aujourd’hui, Noumoubougou n’est pas opérationnel. Les responsables de la Marie du District et d’Ozone essayent toujours de négocier mais qui donne son champ, qui a un champ afin d’aller y évacuer les ordures ? Quelque chose qui est très difficile. Je pense que c’est pour cela que le Pdg d’Ozone a souhaité discuter avec nous afin de nous aider à porter le message. Le message vis-à-vis des autorités, c’est qu’elles comprennent que, sans leur soutien, la ville relèvera difficilement le défi. C’est le message vis-à-vis des leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent davantage à nos côtés, sensibiliser les citoyens quant à l’effort au payement des taxes. Le message vis-à-vis des groupements d’intérêt économique qui sont partenaires naturels de la mairie, mais auxquels on demande de voir comment changer l’attelage afin que Bamako, aujourd’hui, qui est en train d’aller vers une compétitivité plus grande, puisse trouver des moyens plus adaptés pour le transport des ordures. Il faut porter des messages vis-à-vis des citoyens car nous sommes en hivernage et nous avons tous vu les inondations des semaines passées dues à de nombreux facteurs, notamment du fait que nos sœurs et frères déversent les ordures dans les canalisations et dans les cours d’eau. Toute chose qui crée des conditions d’inondations” External link

abamako Saturday, July 6, 2019 6:06:00 PM EAT

Adama Sangaré déclaré : “Aujourd’hui, sur 1600 tonnes de déchets par jour, Ozone-Mali et la ville de Bamako arrivent à évacuer entre 35 et 40 %. Il faut reconnaitre que les ordures sont devenues une question industrielle. Notre souci, c’est que ces ordures soient transformées en composte, énergie et en différentes matières qui peuvent donner de la valeur et faire en sorte que, parallèlement, les taxes que nous citoyens devront payer pour la question environnementale atteignent un certain niveau afin que le montant que l’Etat met à la disposition d’Ozone aujourd’hui puisse effectivement rester dans le pouvoir de Bamako pour que la ville se substitue à l’Etat par rapport au payement de la convention signée entre l’Etat, Ozone et le ville de Bamako ” “Je pense que l’Etat n’a pas laissé tomber la collectivité. Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités, qui est un élu de la ville de Bamako et qui est un grand responsable de la décentralisation, a essayé de voir avec ses collègues afin que l’ensemble des ressources de la ville soient centralisées au niveau de la ville de Bamako afin que nous puissions faire face au défi qu’est le nôtre. C’est vrai que Bamako est sale. Il est vrai que les dépôts insalubres sont à tous les niveaux, mais aujourd’hui, si Ozone et la Voirie transportent les ordures, où nous allons envoyer les déchets ? C’est cela le plus gros problème. Aujourd’hui, Noumoubougou n’est pas opérationnel. Les responsables de la Marie du District et d’Ozone essayent toujours de négocier mais qui donne son champ, qui a un champ afin d’aller y évacuer les ordures ? Quelque chose qui est très difficile. Je pense que c’est pour cela que le Pdg d’Ozone a souhaité discuter avec nous afin de nous aider à porter le message. Le message vis-à-vis des autorités, c’est qu’elles comprennent que, sans leur soutien, la ville relèvera difficilement le défi. C’est le message vis-à-vis des leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent davantage à nos côtés, sensibiliser les citoyens quant à l’effort au payement des taxes. Le message vis-à-vis des groupements d’intérêt économique qui sont partenaires naturels de la mairie, mais auxquels on demande de voir comment changer l’attelage afin que Bamako, aujourd’hui, qui est en train d’aller vers une compétitivité plus grande, puisse trouver des moyens plus adaptés pour le transport des ordures. Il faut porter des messages vis-à-vis des citoyens car nous sommes en hivernage et nous avons tous vu les inondations des semaines passées dues à de nombreux facteurs, notamment du fait que nos sœurs et frères déversent les ordures dans les canalisations et dans les cours d’eau. Toute chose qui crée des conditions d’inondations” External link

maliactu Saturday, July 6, 2019 10:32:00 AM EAT

Adama Sangaré déclaré : “Aujourd’hui, sur 1600 tonnes de déchets par jour, Ozone-Mali et la ville de Bamako arrivent à évacuer entre 35 et 40 %. Il faut reconnaitre que les ordures sont devenues une question industrielle. Notre souci, c’est que ces ordures soient transformées en composte, énergie et en différentes matières qui peuvent donner de la valeur et faire en sorte que, parallèlement, les taxes que nous citoyens devront payer pour la question environnementale atteignent un certain niveau afin que le montant que l’Etat met à la disposition d’Ozone aujourd’hui puisse effectivement rester dans le pouvoir de Bamako pour que la ville se substitue à l’Etat par rapport au payement de la convention signée entre l’Etat, Ozone et le ville de Bamako ” “Je pense que l’Etat n’a pas laissé tomber la collectivité. Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités, qui est un élu de la ville de Bamako et qui est un grand responsable de la décentralisation, a essayé de voir avec ses collègues afin que l’ensemble des ressources de la ville soient centralisées au niveau de la ville de Bamako afin que nous puissions faire face au défi qu’est le nôtre. C’est vrai que Bamako est sale. Il est vrai que les dépôts insalubres sont à tous les niveaux, mais aujourd’hui, si Ozone et la Voirie transportent les ordures, où nous allons envoyer les déchets ? C’est cela le plus gros problème. Aujourd’hui, Noumoubougou n’est pas opérationnel. Les responsables de la Marie du District et d’Ozone essayent toujours de négocier mais qui donne son champ, qui a un champ afin d’aller y évacuer les ordures ? Quelque chose qui est très difficile. Je pense que c’est pour cela que le Pdg d’Ozone a souhaité discuter avec nous afin de nous aider à porter le message. Le message vis-à-vis des autorités, c’est qu’elles comprennent que, sans leur soutien, la ville relèvera difficilement le défi. C’est le message vis-à-vis des leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent davantage à nos côtés, sensibiliser les citoyens quant à l’effort au payement des taxes. Le message vis-à-vis des groupements d’intérêt économique qui sont partenaires naturels de la mairie, mais auxquels on demande de voir comment changer l’attelage afin que Bamako, aujourd’hui, qui est en train d’aller vers une compétitivité plus grande, puisse trouver des moyens plus adaptés pour le transport des ordures. Il faut porter des messages vis-à-vis des citoyens car nous sommes en hivernage et nous avons tous vu les inondations des semaines passées dues à de nombreux facteurs, notamment du fait que nos sœurs et frères déversent les ordures dans les canalisations et dans les cours d’eau. Toute chose qui crée des conditions d’inondations” External link

maliweb Saturday, July 6, 2019 4:30:00 AM EAT

Adama Sangaré déclaré : “Aujourd’hui, sur 1600 tonnes de déchets par jour, Ozone-Mali et la ville de Bamako arrivent à évacuer entre 35 et 40 %. Il faut reconnaitre que les ordures sont devenues une question industrielle. Notre souci, c’est que ces ordures soient transformées en composte, énergie et en différentes matières qui peuvent donner de la valeur et faire en sorte que, parallèlement, les taxes que nous citoyens devront payer pour la question environnementale atteignent un certain niveau afin que le montant que l’Etat met à la disposition d’Ozone aujourd’hui puisse effectivement rester dans le pouvoir de Bamako pour que la ville se substitue à l’Etat par rapport au payement de la convention signée entre l’Etat, Ozone et le ville de Bamako ” “Je pense que l’Etat n’a pas laissé tomber la collectivité. Le nouveau ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités, qui est un élu de la ville de Bamako et qui est un grand responsable de la décentralisation, a essayé de voir avec ses collègues afin que l’ensemble des ressources de la ville soient centralisées au niveau de la ville de Bamako afin que nous puissions faire face au défi qu’est le nôtre. C’est vrai que Bamako est sale. Il est vrai que les dépôts insalubres sont à tous les niveaux, mais aujourd’hui, si Ozone et la Voirie transportent les ordures, où nous allons envoyer les déchets ? C’est cela le plus gros problème. Aujourd’hui, Noumoubougou n’est pas opérationnel. Les responsables de la Marie du District et d’Ozone essayent toujours de négocier mais qui donne son champ, qui a un champ afin d’aller y évacuer les ordures ? Quelque chose qui est très difficile. Je pense que c’est pour cela que le Pdg d’Ozone a souhaité discuter avec nous afin de nous aider à porter le message. Le message vis-à-vis des autorités, c’est qu’elles comprennent que, sans leur soutien, la ville relèvera difficilement le défi. C’est le message vis-à-vis des leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent davantage à nos côtés, sensibiliser les citoyens quant à l’effort au payement des taxes. Le message vis-à-vis des groupements d’intérêt économique qui sont partenaires naturels de la mairie, mais auxquels on demande de voir comment changer l’attelage afin que Bamako, aujourd’hui, qui est en train d’aller vers une compétitivité plus grande, puisse trouver des moyens plus adaptés pour le transport des ordures. Il faut porter des messages vis-à-vis des citoyens car nous sommes en hivernage et nous avons tous vu les inondations des semaines passées dues à de nombreux facteurs, notamment du fait que nos sœurs et frères déversent les ordures dans les canalisations et dans les cours d’eau. Toute chose qui crée des conditions d’inondations” External link

mali-web Saturday, July 6, 2019 4:25:00 AM EAT

Adama Sangaré ajouté : “Les inondations que le Mali a connues durant le mois de mars sont un exemple de catastrophe naturelle qui peut créer automatiquement la famine chez nos populations ” External link

maliweb Monday, July 1, 2019 4:09:00 AM EAT

Adama Sangaré ajouté : “Les inondations que le Mali a connues durant le mois de mars sont un exemple de catastrophe naturelle qui peut créer automatiquement la famine chez nos populations ” External link

mali-web Monday, July 1, 2019 2:45:00 AM EAT

Adama Sangaré ajouté : "Les inondations que le Mali a connues durant le mois de mars sont un exemple de catastrophe naturelle qui peut créer automatiquement la famine chez nos populations " External link

abamako Monday, July 1, 2019 2:23:00 AM EAT

Adama Sangaré dit : "ll faut que nous changions de comportement. Il est évident que face à la force de la pluie, des maisons ne pouvaient pas résister. Il nous faut tenir compte de l'environnement" External link

slateafrique Saturday, May 18, 2019 12:22:00 AM EAT

Adama Sangaré dit : "ll faut que nous changions de comportement. Il est évident que face à la force de la pluie, des maisons ne pouvaient pas résister. Il nous faut tenir compte de l'environnement" External link

tv5 Friday, May 17, 2019 9:25:00 PM EAT

Adama Sangaré ajouté : «Au début, on était à 8 équipes, mais aujourd’hui ce nombre a doublé et nous nous retrouvons avec 16 formations. Cette augmentation du nombre d’équipes participantes mérite d’être soulignée et nous encourage à maintenir le cap. Je félicite les organisateurs et les autorités scolaires et remercie tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à l’organisation de la compétition» External link

essor Tuesday, April 23, 2019 11:57:00 AM EAT

Adama Sangaré lancé ( about Mamadou Diarra ) : «Je félicite Dr Diarra et l’équipe malienne qui y travaillent ainsi que les experts français pour les efforts qu’ils déploient chaque jour. » External link

maliweb Monday, March 25, 2019 4:50:00 AM EAT

Adama Sangaré précisé : «Le rôle de l’intercollectivité est immense. Nous avons constaté que Bamako, intra-muros, peut faire rarement de grands projets, par le fait que la ville, dans le cadre de l’aménagement, est pratiquement saturée. Donc, dans ce cadre tous les grands projets que nous voulons réaliser doivent nécessairement aller au-délà de Bamako» External link

essor Thursday, March 7, 2019 12:07:00 PM EAT

Adama Sangaré promis : «Tout ingénieur, architecte, laborantin, fiscaliste qui rentre au Mali à la fin de son cursus universitaire, je m’y engage : on le recrutera de suite, mais avec un salaire malien» External link

mali-web Monday, December 17, 2018 4:06:00 AM EAT

Adama Sangaré indiqué : “Le feu a été maîtrisé avant 10H00” External link

maliweb Tuesday, December 12, 2017 4:08:00 AM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
représentante1.10%FR11/28/201728/11/2017
maire64.84%FR11/21/201721/11/2017
candidat1.10%FR11/20/201720/11/2017
maire de bamako3.30%FR02/14/201714/02/2017
actuel maire de bamako1.10%FR02/14/201714/02/2017
informaticien de bouaké13.19%FR11/02/201602/11/2016
directeur général4.40%FR09/05/201605/09/2016
secrétaire6.59%FR06/15/201615/06/2016
représentants2.20%FR01/21/201421/01/2014
auteur1.10%FR01/14/201414/01/2014
ministre de la justice1.10%FR01/13/201413/01/2014
Names Lang Count
Adama SangaréFR100.00%


<<10<12345678910>>>10
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Saturday, December 14, 2019

10:16:00 PM EAT


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


Quotes... Extracted quotes about

Mamadou Diarrassouba déclaré ( about Adama Sangaré ) : «La carrure d’homme politique d’Adama, son expérience en matière de développement rural, son honnêteté, son patriotisme, son sens élevé de l’Etat, son attachement aux valeurs de la République et de sa communauté lui permettront, j’en suis sûr, de relever les nombreux défis qui l’attendent. Chers parents, quelle que soit l’hostilité de notre environnement, nous ne devrons pas perdre de vue notre appartenance à la même région géographique et nous ne devrons jamais permettre que s’éteigne en nous la flamme de la solidarité et de la fraternité. Je vous invite à accompagner Adama Sangaré avec sincérité, loyauté et avec des conseils et des bénédictions à la dimension de votre amour pour le Mali afin que la mission confiée à votre fils, votre frère, votre époux, votre ami et camarade soit porteuse de résultats appréciés par le peuple malien. Dioïla est un symbole, d’où son choix pour les bénédictions. Sinon, si vous êtes ministre de la République, vous appartenez à tous les Maliens du nord au sud et d’est en ouest. Cela est plein de sens car, c’est la volonté de Dieu, L’Omnipotent, L’Omniscient. L’histoire des hommes est aussi faite de haine, de mépris, d’ingratitude et de grande reconnaissance. Adama tirera profit, j’en suis sûr, de son expérience d’homme aguerri pour éviter les pièges et de surmonter les obstacles qui seront dressés devant lui, pour l’opposer à d’honnêtes personnes, à ses camarades politiques ou à son frère que je suis » External link

abamako Tuesday, May 21, 2019 11:35:00 AM EAT

Mamadou Diarrassouba déclaré ( about Adama Sangaré ) : «La carrure d’homme politique d’Adama, son expérience en matière de développement rural, son honnêteté, son patriotisme, son sens élevé de l’Etat, son attachement aux valeurs de la République et de sa communauté lui permettront, j’en suis sûr, de relever les nombreux défis qui l’attendent. Chers parents, quelle que soit l’hostilité de notre environnement, nous ne devrons pas perdre de vue notre appartenance à la même région géographique et nous ne devrons jamais permettre que s’éteigne en nous la flamme de la solidarité et de la fraternité. Je vous invite à accompagner Adama Sangaré avec sincérité, loyauté et avec des conseils et des bénédictions à la dimension de votre amour pour le Mali afin que la mission confiée à votre fils, votre frère, votre époux, votre ami et camarade soit porteuse de résultats appréciés par le peuple malien. Dioïla est un symbole, d’où son choix pour les bénédictions. Sinon, si vous êtes ministre de la République, vous appartenez à tous les Maliens du nord au sud et d’est en ouest. Cela est plein de sens car, c’est la volonté de Dieu, L’Omnipotent, L’Omniscient. L’histoire des hommes est aussi faite de haine, de mépris, d’ingratitude et de grande reconnaissance. Adama tirera profit, j’en suis sûr, de son expérience d’homme aguerri pour éviter les pièges et de surmonter les obstacles qui seront dressés devant lui, pour l’opposer à d’honnêtes personnes, à ses camarades politiques ou à son frère que je suis » External link

maliactu Tuesday, May 21, 2019 9:36:00 AM EAT

Mamadou Diarrassouba déclaré ( about Adama Sangaré ) : «La carrure d’homme politique d’Adama, son expérience en matière de développement rural, son honnêteté, son patriotisme, son sens élevé de l’Etat, son attachement aux valeurs de la République et de sa communauté lui permettront, j’en suis sûr, de relever les nombreux défis qui l’attendent. Chers parents, quelle que soit l’hostilité de notre environnement, nous ne devrons pas perdre de vue notre appartenance à la même région géographique et nous ne devrons jamais permettre que s’éteigne en nous la flamme de la solidarité et de la fraternité. Je vous invite à accompagner Adama Sangaré avec sincérité, loyauté et avec des conseils et des bénédictions à la dimension de votre amour pour le Mali afin que la mission confiée à votre fils, votre frère, votre époux, votre ami et camarade soit porteuse de résultats appréciés par le peuple malien. Dioïla est un symbole, d’où son choix pour les bénédictions. Sinon, si vous êtes ministre de la République, vous appartenez à tous les Maliens du nord au sud et d’est en ouest. Cela est plein de sens car, c’est la volonté de Dieu, L’Omnipotent, L’Omniscient. L’histoire des hommes est aussi faite de haine, de mépris, d’ingratitude et de grande reconnaissance. Adama tirera profit, j’en suis sûr, de son expérience d’homme aguerri pour éviter les pièges et de surmonter les obstacles qui seront dressés devant lui, pour l’opposer à d’honnêtes personnes, à ses camarades politiques ou à son frère que je suis » External link

maliweb Tuesday, May 21, 2019 5:06:00 AM EAT

Mamadou Diarrassouba déclaré ( about Adama Sangaré ) : «La carrure d’homme politique d’Adama, son expérience en matière de développement rural, son honnêteté, son patriotisme, son sens élevé de l’Etat, son attachement aux valeurs de la République et de sa communauté lui permettront, j’en suis sûr, de relever les nombreux défis qui l’attendent. Chers parents, quelle que soit l’hostilité de notre environnement, nous ne devrons pas perdre de vue notre appartenance à la même région géographique et nous ne devrons jamais permettre que s’éteigne en nous la flamme de la solidarité et de la fraternité. Je vous invite à accompagner Adama Sangaré avec sincérité, loyauté et avec des conseils et des bénédictions à la dimension de votre amour pour le Mali afin que la mission confiée à votre fils, votre frère, votre époux, votre ami et camarade soit porteuse de résultats appréciés par le peuple malien. Dioïla est un symbole, d’où son choix pour les bénédictions. Sinon, si vous êtes ministre de la République, vous appartenez à tous les Maliens du nord au sud et d’est en ouest. Cela est plein de sens car, c’est la volonté de Dieu, L’Omnipotent, L’Omniscient. L’histoire des hommes est aussi faite de haine, de mépris, d’ingratitude et de grande reconnaissance. Adama tirera profit, j’en suis sûr, de son expérience d’homme aguerri pour éviter les pièges et de surmonter les obstacles qui seront dressés devant lui, pour l’opposer à d’honnêtes personnes, à ses camarades politiques ou à son frère que je suis » External link

mali-web Tuesday, May 21, 2019 4:27:00 AM EAT