Matthieu Baumel

Last updated on 2015-02-19T11:10+0300.

About this image

sign

Quotes... Extracted quotes from

Matthieu Baumel commente : "On finit 4e à 3 mn, c'est pas si mal" External link

laprovence Monday, January 6, 2020 7:43:00 PM EAT

Matthieu Baumel added : “Nine stage wins out of nine. This is an historic record in a major rally” External link

thepeninsulaqatar Tuesday, July 16, 2019 6:37:00 PM EAT

Matthieu Baumel said : “I am really surprised. Despite the weather, the organisers have done a very good job. All the tracks are well prepared. It is going to be a nice rally. I think we will beat the best times on some stages this year because the piste is well prepared” External link

albawaba-en Thursday, April 25, 2019 2:44:00 PM EAT

Matthieu Baumel said : “I am really surprised. Despite the weather, the organisers have done a very good job. All the tracks are well prepared. It is going to be a nice rally. I think we will beat the best times on some stages this year because the piste is well prepared” External link

thepeninsulaqatar Thursday, April 25, 2019 2:45:00 AM EAT

Matthieu Baumel said : “I am really surprised. Despite the weather, the organisers have done a very good job. All the tracks are well prepared. It is going to be a nice rally. I think we will beat the best times on some stages this year because the piste is well prepared” External link

jordantimes Thursday, April 25, 2019 1:15:00 AM EAT

Matthieu Baumel added : “I have 18 wins but I am not at the level of Nasser (70). The last two years we had problems and we retired here in Qatar. This year, with the new car, we were a little bit scared, but the car was perfect. No punctures also. A small scare with a sensor set-up last night but, I guess, this was because it was a new car. It was a good week” External link

thepeninsulaqatar Sunday, March 17, 2019 7:54:00 AM EAT

Matthieu Baumel added ( about Nasser Saleh ) : “I have 18 wins but I am not at the level of Nasser (70). The last two years we had problems and we retired here in Qatar. This year, with the new car, we were a little bit scared, but the car was perfect. No punctures also. A small scare with a sensor set-up last night but, I guess, this was because it was a new car. It was a good week” External link

gulf-times Sunday, March 17, 2019 2:17:00 AM EAT

Matthieu Baumel said : “I would like to thank QMMF for the organisation. I would also say the volunteers were very good all the way” External link

thepeninsulaqatar Thursday, February 28, 2019 1:11:00 AM EAT

Matthieu Baumel added : “It’s never easy in Qatar, but one of the big differences is Nasser’s experience and knowledge here. He knows very quickly to choose the direction. It’s a very satisfying win, especially for Nasser, Qatar and the start of our championship” External link

thepeninsulaqatar Wednesday, February 27, 2019 8:13:00 AM EAT

Matthieu Baumel added ( about Nasser Saleh ) : “It’s never easy in Qatar, but one of the big differences is Nasser’s experience and knowledge here. He knows very quickly to choose the direction. It’s a very satisfying win, especially for Nasser, Qatar and the start of our championship” External link

gulf-times Wednesday, February 27, 2019 12:29:00 AM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam ! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

LePoint Monday, January 14, 2019 6:21:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam ! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

LePoint Monday, January 14, 2019 3:12:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

la-croix Monday, January 14, 2019 3:05:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

tv5 Monday, January 14, 2019 2:59:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

challenges Monday, January 14, 2019 2:56:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

afp Monday, January 14, 2019 2:44:00 PM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
navigator61.29%EN02/05/201705/02/2017
french navigator35.48%EN02/05/201705/02/2017
current navigator3.23%EN01/31/201731/01/2017
Names Lang Count
Matthieu BaumelFR56.25%
Matthieu BaumelEN38.75%
Matthieu BaumelPT5.00%


 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10
 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Saturday, August 8, 2020

3:04:00 PM EAT

Languages Collapse menu...Expand menu...

Select your languages

af
am
ar
de
en
es
fr
ha
pt
rw
sw
all
Show additional languagesHide additional languages

Interface:

Legend Collapse menu...Expand menu...


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


Quotes... Extracted quotes about

AfricaBrief

Matthieu Baumel

Last updated on 2015-02-19T11:10+0300.

About this image

sign

Quotes... Extracted quotes from

Matthieu Baumel commente : "On finit 4e à 3 mn, c'est pas si mal" External link

laprovence Monday, January 6, 2020 7:43:00 PM EAT

Matthieu Baumel added : “Nine stage wins out of nine. This is an historic record in a major rally” External link

thepeninsulaqatar Tuesday, July 16, 2019 6:37:00 PM EAT

Matthieu Baumel said : “I am really surprised. Despite the weather, the organisers have done a very good job. All the tracks are well prepared. It is going to be a nice rally. I think we will beat the best times on some stages this year because the piste is well prepared” External link

albawaba-en Thursday, April 25, 2019 2:44:00 PM EAT

Matthieu Baumel said : “I am really surprised. Despite the weather, the organisers have done a very good job. All the tracks are well prepared. It is going to be a nice rally. I think we will beat the best times on some stages this year because the piste is well prepared” External link

thepeninsulaqatar Thursday, April 25, 2019 2:45:00 AM EAT

Matthieu Baumel said : “I am really surprised. Despite the weather, the organisers have done a very good job. All the tracks are well prepared. It is going to be a nice rally. I think we will beat the best times on some stages this year because the piste is well prepared” External link

jordantimes Thursday, April 25, 2019 1:15:00 AM EAT

Matthieu Baumel added : “I have 18 wins but I am not at the level of Nasser (70). The last two years we had problems and we retired here in Qatar. This year, with the new car, we were a little bit scared, but the car was perfect. No punctures also. A small scare with a sensor set-up last night but, I guess, this was because it was a new car. It was a good week” External link

thepeninsulaqatar Sunday, March 17, 2019 7:54:00 AM EAT

Matthieu Baumel added ( about Nasser Saleh ) : “I have 18 wins but I am not at the level of Nasser (70). The last two years we had problems and we retired here in Qatar. This year, with the new car, we were a little bit scared, but the car was perfect. No punctures also. A small scare with a sensor set-up last night but, I guess, this was because it was a new car. It was a good week” External link

gulf-times Sunday, March 17, 2019 2:17:00 AM EAT

Matthieu Baumel said : “I would like to thank QMMF for the organisation. I would also say the volunteers were very good all the way” External link

thepeninsulaqatar Thursday, February 28, 2019 1:11:00 AM EAT

Matthieu Baumel added : “It’s never easy in Qatar, but one of the big differences is Nasser’s experience and knowledge here. He knows very quickly to choose the direction. It’s a very satisfying win, especially for Nasser, Qatar and the start of our championship” External link

thepeninsulaqatar Wednesday, February 27, 2019 8:13:00 AM EAT

Matthieu Baumel added ( about Nasser Saleh ) : “It’s never easy in Qatar, but one of the big differences is Nasser’s experience and knowledge here. He knows very quickly to choose the direction. It’s a very satisfying win, especially for Nasser, Qatar and the start of our championship” External link

gulf-times Wednesday, February 27, 2019 12:29:00 AM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam ! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

LePoint Monday, January 14, 2019 6:21:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam ! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

LePoint Monday, January 14, 2019 3:12:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

la-croix Monday, January 14, 2019 3:05:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

tv5 Monday, January 14, 2019 2:59:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

challenges Monday, January 14, 2019 2:56:00 PM EAT

Matthieu Baumel raconte ( about Nasser al Attiyah ) : "C'est comme le mal de mer: on n'est pas bien, on finit par vomir, mais on essaie de ne pas s'arrêter. L'année dernière, quand j'ai été malade dans la 2e étape, on ne s'est pas arrêtés..." "Il faut faire avec. Même à Nasser, ça lui est arrivé il y a trois ou quatre ans. Il n'y a aucune façon de se préparer. Certains faisaient l'erreur d'utiliser de l'oxygène, qu'on peut utiliser en liaison mais qui est interdit en spéciale. Ils arrivaient en haut, ils étaient bien et d'un coup... bam! Ils enlevaient l'oxygène, partaient en spéciale et ils n'étaient pas bien" External link

afp Monday, January 14, 2019 2:44:00 PM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
navigator61.29%EN02/05/201705/02/2017
french navigator35.48%EN02/05/201705/02/2017
current navigator3.23%EN01/31/201731/01/2017
Names Lang Count
Matthieu BaumelFR56.25%
Matthieu BaumelEN38.75%
Matthieu BaumelPT5.00%


<<10<12345678910>>>10
<<10<12345678910>>>10