Jean-Marie Michel

Last updated on 2017-05-29T10:06+0300.



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
candidat12.50%FR03/11/201711/03/2017
maire25.00%FR01/26/201726/01/2017
general37.50%EN01/11/201711/01/2017
opposant25.00%FR12/31/201631/12/2016
Names Lang Count
Jean-Marie MichelFR88.06%
Jean-Marie MichelEN11.94%


 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10
 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Sunday, December 4, 2022

7:14:00 AM EAT

Languages Collapse menu...Expand menu...

Select your languages

af
am
ar
de
en
es
fr
ha
pt
rw
sw
all
Show additional languagesHide additional languages

Interface:

Legend Collapse menu...Expand menu...


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


Quotes... Extracted quotes about

Claudine Munari dit ( about Jean Marie Michel ) : «Nos assises d’aujourd’hui sont la suite logique du dialogue alternatif de Diata, organisé en juillet 2015 et de la première convention de l’opposition tenue en janvier 2016. Ces pas de construction progressive de l’édifice de l’opposition nous montrent à nous-mêmes d’où nous venons. Avant le dialogue de Diata, l’opposition était composée d’une multitude d’entités. Il est difficile d’affirmer que l’unité ou une vision commune les caractérisaient. Après Diata, il y a eu la naissance de l’alliance Frocad-I.d.c. Et depuis lors, nous avons été capables de tracer une voie, de suivre une direction. Les quatre candidats à l’élection présidentielle de l’alliance Frocad I.d.c, rejoints par le candidat indépendant Jean-Marie Michel Mokoko, avaient adopté une charte pour la victoire de l’opposition, le 29 février 2016. La charte était une entente en vue de suppléer le défaut de candidat unique de l’opposition que j’appelais de mes vœux. La charte n’a certes pas été totalement exécutée, comme prévue, mais nous avons eu la victoire. L’opposition a remporté l’élection présidentielle anticipée du 20 mars 2016. Cette belle victoire nous a été volée, il y a eu hold- up électoral. Trois signataires de la charte sont restés fidèles aux engagements souscrits. Il s’agit du général Jean-Marie Michel Mokoko, d’André Okombi-Salissa et de votre humble servante. Je vais, ici, rendre un hommage solennel à Jean-Marie Michel Mokoko et à André Okombi-Salissa, ces combattants de la liberté et de la démocratie sont absents parmi nous, parce qu’ils ont refusé de compromettre la Nation. Ils sont absents, parce qu’ils croient en tout ce qu’ils ont dit et promis au peuple congolais. Ils ont une vraie foi républicaine. L’exemple de leur détermination inébranlable doit nous inspirer, à l’occasion de nos travaux» External link

lasemaineafricaine Saturday, December 17, 2016 12:00:00 PM EAT

AfricaBrief

Jean-Marie Michel

Last updated on 2017-05-29T10:06+0300.



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
candidat12.50%FR03/11/201711/03/2017
maire25.00%FR01/26/201726/01/2017
general37.50%EN01/11/201711/01/2017
opposant25.00%FR12/31/201631/12/2016
Names Lang Count
Jean-Marie MichelFR88.06%
Jean-Marie MichelEN11.94%


<<10<12345678910>>>10
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Sunday, December 4, 2022

7:14:00 AM EAT


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


Quotes... Extracted quotes about

Claudine Munari dit ( about Jean Marie Michel ) : «Nos assises d’aujourd’hui sont la suite logique du dialogue alternatif de Diata, organisé en juillet 2015 et de la première convention de l’opposition tenue en janvier 2016. Ces pas de construction progressive de l’édifice de l’opposition nous montrent à nous-mêmes d’où nous venons. Avant le dialogue de Diata, l’opposition était composée d’une multitude d’entités. Il est difficile d’affirmer que l’unité ou une vision commune les caractérisaient. Après Diata, il y a eu la naissance de l’alliance Frocad-I.d.c. Et depuis lors, nous avons été capables de tracer une voie, de suivre une direction. Les quatre candidats à l’élection présidentielle de l’alliance Frocad I.d.c, rejoints par le candidat indépendant Jean-Marie Michel Mokoko, avaient adopté une charte pour la victoire de l’opposition, le 29 février 2016. La charte était une entente en vue de suppléer le défaut de candidat unique de l’opposition que j’appelais de mes vœux. La charte n’a certes pas été totalement exécutée, comme prévue, mais nous avons eu la victoire. L’opposition a remporté l’élection présidentielle anticipée du 20 mars 2016. Cette belle victoire nous a été volée, il y a eu hold- up électoral. Trois signataires de la charte sont restés fidèles aux engagements souscrits. Il s’agit du général Jean-Marie Michel Mokoko, d’André Okombi-Salissa et de votre humble servante. Je vais, ici, rendre un hommage solennel à Jean-Marie Michel Mokoko et à André Okombi-Salissa, ces combattants de la liberté et de la démocratie sont absents parmi nous, parce qu’ils ont refusé de compromettre la Nation. Ils sont absents, parce qu’ils croient en tout ce qu’ils ont dit et promis au peuple congolais. Ils ont une vraie foi républicaine. L’exemple de leur détermination inébranlable doit nous inspirer, à l’occasion de nos travaux» External link

lasemaineafricaine Saturday, December 17, 2016 12:00:00 PM EAT