André Breton

Last updated on 2017-09-29T09:05+0300.

About this image
License: UNKNOWN

sign

Quotes... Extracted quotes from

Andre Breton said : “I keep asking myself, ‘What did I do wrong? I’m just walking home,'” External link

ohio Monday, October 12, 2020 1:32:00 PM EAT

Andre Breton dit : “Le sujet de Théorie des Exceptions ? L'histoire contrastée et passionnée de ce bond», précise Sollers en quatrième de couverture A propos de Mozart : Il est étrange de se dire qu'après Mozart tout s'est brusquement ralenti dans le bruit, la fureur, la lourdeur ou le tintamarre. » Sur Bach : « D’où vient ce côté « sans âge » de la musique de Bach ? D’où vient qu’elle semble de plus en plus planer au-dessus du temps et du bruit, des millions d’enregistrements de toutes natures ? D’où lui vient cette fraîcheur séparée ? Cette paternité furieuse et joyeuse ? De Dieu. Du seul vrai Dieu. Qui tient le coup. Qui résiste à tout. Et qui parle ». Pour revenir à 2020 et « Désir », Sollers a rarement été aussi jeune. Inspiré dirait- on par la marée montante de la bêtise ambiante et de son bras armé, ce moralisme assourdissant, l’auteur combat diktats,censure(s), et toutes les vertus arborées en bandoulière. « Je reprends la voie du grand désir. Mais au moindre signe de vrai désir, la répression s’organise ». Désir d’art(littérature, musique, peinture etc.),désir d’être, mais aussi désir de liberté, de bonté, de paix, désir d’absolu, gratitude d’exister, voire désir de Dieu- ou divine existence-: il s’agit de notre humanité et du sens que nous donnons à nos vies, puisque nous sommes la somme de nos désirs. « Désir » est un traité de survie par temps lourds -voire pesants- d’aujourd’hui .Inspiré par le « Philosophe Inconnu », Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), son jumeau par delà les âges –, Sollers fait face à la mer.Par comparaison avec cette France de la fausseté, ces vertus qui n’en sont pas, l’écrivain en Ré est un saint laïc songeant à la sainteté du Général de Gaulle. « après son licenciement, le Général a refusé de percevoir l’argent auquel il avait droit de la part de la République. Il a vécu de ses droits d’auteur . Il s’est déclaré « travailleur indépendant »Voilà un vrai résistant. Aujourd’hui, la bien- pensance règne. Dans ce contexte, le libertin et le « Philosophe Inconnu « sont séduisants. « Pas barbant (s) du tout ». « C’est tranchant, percutant, limpide », précise Sollers au sujet de la littérature de son héros désirant, le « Philosophe Inconnu » « La source lumineuse persiste, s’approfondit et se manifeste maintenant par une prolifération de détails. Les détails, voilà l’essentiel », souligne le romancier. Antoine Gallimard a été dès la lecture du manuscrit, enchanté par « Désir »: « J’ai aimé les analyses sarcastiques et lapidaires sur notre époque, la mélancolie sous-jacente (vivons puisqu’on est déjà mort) et la force que nous donnent la nature et la musique, les cerisiers au printemps (j’en ai planté un chez moi à la campagne), le silence dans la montagne. Cette approche nous permet d’échapper à la congélation d’ovocytes, à la procréation en dehors de la sexualité pour être bercé par les figures de l’illuminisme « Le grand sujet désormais est la violence sexuelle, les agressions multiples et les viols, révélés par la libération de la parole des femmes. Ca a commencé aux Etats-Unis, dans le cinéma, mais l’explosion est vite devenue générale avec des slogans sur Internet « Balance ton porc » et « Me Too ». Un monde nouveau surgit , celui du contre-désir » s’emporte l’auteur. Pour penser notre époque, et cette France en déshérence, Sollers sollicite son alter-ego, Louis- Claude de Saint-Martin (1743-1803), dit « Le Philosophe Inconnu » Ce n’est que dans le calme de notre pensée que notre cœur fait de véritables progrès ; ce n’est que dans le calme du supérieur que le divin se manifeste »,affirme ce héros de « L’illuminisme », courant de pensée philosophique et religieux du XXIIIème fondé sur « L’illumination », CAD « une inspiration intérieure directe de la divinité, ou de ce qui en émane ». L’ auteur ( entre autres) de « L’homme de désir » plaît au narrateur de Sollers au point de devenir lui, par moments.« L’art touche les êtres au plus profond et leur enseigne une liberté qui est par définition asociale. C’est bien sûr ce que la société est incapable de comprendre . Elle s’occupe avant tout d’organiser les masses, les populations Sollers nous fait signe : il faut lever les voiles du beau navire très effilé de la révolte. Filant sur la ligne d’horizon, affirmant sa théorie du refus, et s’interdisant de s’apitoyer sur le sort de ceux qui, n’osent prendre le large( ou planter leur cerisier),Sollers sait naviguer. Le narrateur de Désir- et/ou le Philosophe Inconnu-, a/ont décidé de suivre la brise, mais pas les autres ; naviguant gaiement donc, libre(s) encore, libre(s) plus que jamais -libres de naissance, dirait-on, ils désirent. Encore et toujours.Et nous lecteurs, enchantés tels Antoine Gallimard de nous retrouver d’aussi près tenus, aimés, compris, tels que nous sommes, CAD point si embrigadés que nous pouvions le craindre,nous lisons « Désir » en une sorte de douce et intime jubilation. Chaque page nous ramène vers nous –mêmes, au centre, au cœur de ce que nous sommes, au fond. Ce roman est un texte aussi essentiel que son auteur, très en forme. « Désir » sera le bréviaire de tous ceux qui sont désireux d’ échapper à la bêtise et au moralisme ambiants. Les petits, les faux-culs, les mesquins vont respirer l’air de la mer s’ils ouvrent, par snobisme (conformistes comme ils le sont) le « nouveau Sollers ». Quant aux amoureux des arts et lettres, esthètes et personnes vraies, hyper- sensibles et secrètement décalés, ceux que Sollers appelle « les Illuminés »( Dieu merci, il en reste !), ils vont adorer « Désir » . Ce subtil ouvrage nous tend un miroir. Et vient à notre secours de sorte que nous puissions résister, revigorés par cet opuscule précieux, œuvre d’un jeune homme inspiré. Sollers rajeunit et sa lampe d’Aladin montre le chemin. « Tout porte à croire qu'il existe un certain point de l'esprit d'où la vie et la mort, le réel et l'imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l'incommunicable, le haut et le bas, cessent d'être perçus contradictoirement ” External link

atlantico Sunday, March 8, 2020 12:47:00 PM EAT

André Breton said : “I can prove myself in court,” External link

caycompass Monday, March 2, 2015 8:27:00 AM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
artist1.82%EN10/18/201718/10/2017
escritor francês3.64%PT09/28/201728/09/2017
écrivain3.64%FR09/28/201728/09/2017
poète7.27%FR06/27/201727/06/2017
poet7.27%EN03/13/201713/03/2017
poeta francês3.64%PT02/19/201719/02/2017
escritor5.45%PT10/26/201626/10/2016
gourou25.45%FR09/21/201621/09/2016
leader1.82%EN08/16/201616/08/2016
directeur10.91%FR06/06/201606/06/2016
founder10.91%EN11/26/201326/11/2013
auteur5.45%FR11/01/201301/11/2013
french writer5.45%EN09/11/201311/09/2013
writer5.45%EN09/11/201311/09/2013
líder1.82%PT11/27/200627/11/2006
Names Lang Count
André BretonFR38.26%
André BretonPT6.41%
André BretonEN6.23%
Andre BretonEN4.80%
Andre BurtonEN3.02%
André BretonES2.49%
André BRETONFR2.31%
André BRETONDE2.14%
André BRETONES2.14%
André BRETONEO2.14%
André BRETONEN2.14%
André BRETONPT2.14%
André BRETONAR2.14%
André BretonGL1.96%
André BretonNL1.96%
André BretonRO1.96%
André BretonCS1.96%
André BretonNO1.96%
André BretonEU1.96%
André BretonPL1.96%
André BretonDE1.96%
André BretonIT1.96%
André BretonSV1.96%
André BretonAR1.96%
Andre BretonTR0.89%
André BretónES0.53%
André BretónEN0.36%
Andre BretonHR0.36%
앙드레 브레통KO0.00%
Андре БретонBG0.00%


 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10
 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Friday, December 4, 2020

5:08:00 AM EAT

Languages Collapse menu...Expand menu...

Select your languages

af
am
ar
de
en
es
fr
ha
pt
rw
sw
all
Show additional languagesHide additional languages

Interface:

Legend Collapse menu...Expand menu...


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


AfricaBrief

André Breton

Last updated on 2017-09-29T09:05+0300.

About this image
License: UNKNOWN

sign

Quotes... Extracted quotes from

Andre Breton said : “I keep asking myself, ‘What did I do wrong? I’m just walking home,'” External link

ohio Monday, October 12, 2020 1:32:00 PM EAT

Andre Breton dit : “Le sujet de Théorie des Exceptions ? L'histoire contrastée et passionnée de ce bond», précise Sollers en quatrième de couverture A propos de Mozart : Il est étrange de se dire qu'après Mozart tout s'est brusquement ralenti dans le bruit, la fureur, la lourdeur ou le tintamarre. » Sur Bach : « D’où vient ce côté « sans âge » de la musique de Bach ? D’où vient qu’elle semble de plus en plus planer au-dessus du temps et du bruit, des millions d’enregistrements de toutes natures ? D’où lui vient cette fraîcheur séparée ? Cette paternité furieuse et joyeuse ? De Dieu. Du seul vrai Dieu. Qui tient le coup. Qui résiste à tout. Et qui parle ». Pour revenir à 2020 et « Désir », Sollers a rarement été aussi jeune. Inspiré dirait- on par la marée montante de la bêtise ambiante et de son bras armé, ce moralisme assourdissant, l’auteur combat diktats,censure(s), et toutes les vertus arborées en bandoulière. « Je reprends la voie du grand désir. Mais au moindre signe de vrai désir, la répression s’organise ». Désir d’art(littérature, musique, peinture etc.),désir d’être, mais aussi désir de liberté, de bonté, de paix, désir d’absolu, gratitude d’exister, voire désir de Dieu- ou divine existence-: il s’agit de notre humanité et du sens que nous donnons à nos vies, puisque nous sommes la somme de nos désirs. « Désir » est un traité de survie par temps lourds -voire pesants- d’aujourd’hui .Inspiré par le « Philosophe Inconnu », Louis-Claude de Saint-Martin (1743-1803), son jumeau par delà les âges –, Sollers fait face à la mer.Par comparaison avec cette France de la fausseté, ces vertus qui n’en sont pas, l’écrivain en Ré est un saint laïc songeant à la sainteté du Général de Gaulle. « après son licenciement, le Général a refusé de percevoir l’argent auquel il avait droit de la part de la République. Il a vécu de ses droits d’auteur . Il s’est déclaré « travailleur indépendant »Voilà un vrai résistant. Aujourd’hui, la bien- pensance règne. Dans ce contexte, le libertin et le « Philosophe Inconnu « sont séduisants. « Pas barbant (s) du tout ». « C’est tranchant, percutant, limpide », précise Sollers au sujet de la littérature de son héros désirant, le « Philosophe Inconnu » « La source lumineuse persiste, s’approfondit et se manifeste maintenant par une prolifération de détails. Les détails, voilà l’essentiel », souligne le romancier. Antoine Gallimard a été dès la lecture du manuscrit, enchanté par « Désir »: « J’ai aimé les analyses sarcastiques et lapidaires sur notre époque, la mélancolie sous-jacente (vivons puisqu’on est déjà mort) et la force que nous donnent la nature et la musique, les cerisiers au printemps (j’en ai planté un chez moi à la campagne), le silence dans la montagne. Cette approche nous permet d’échapper à la congélation d’ovocytes, à la procréation en dehors de la sexualité pour être bercé par les figures de l’illuminisme « Le grand sujet désormais est la violence sexuelle, les agressions multiples et les viols, révélés par la libération de la parole des femmes. Ca a commencé aux Etats-Unis, dans le cinéma, mais l’explosion est vite devenue générale avec des slogans sur Internet « Balance ton porc » et « Me Too ». Un monde nouveau surgit , celui du contre-désir » s’emporte l’auteur. Pour penser notre époque, et cette France en déshérence, Sollers sollicite son alter-ego, Louis- Claude de Saint-Martin (1743-1803), dit « Le Philosophe Inconnu » Ce n’est que dans le calme de notre pensée que notre cœur fait de véritables progrès ; ce n’est que dans le calme du supérieur que le divin se manifeste »,affirme ce héros de « L’illuminisme », courant de pensée philosophique et religieux du XXIIIème fondé sur « L’illumination », CAD « une inspiration intérieure directe de la divinité, ou de ce qui en émane ». L’ auteur ( entre autres) de « L’homme de désir » plaît au narrateur de Sollers au point de devenir lui, par moments.« L’art touche les êtres au plus profond et leur enseigne une liberté qui est par définition asociale. C’est bien sûr ce que la société est incapable de comprendre . Elle s’occupe avant tout d’organiser les masses, les populations Sollers nous fait signe : il faut lever les voiles du beau navire très effilé de la révolte. Filant sur la ligne d’horizon, affirmant sa théorie du refus, et s’interdisant de s’apitoyer sur le sort de ceux qui, n’osent prendre le large( ou planter leur cerisier),Sollers sait naviguer. Le narrateur de Désir- et/ou le Philosophe Inconnu-, a/ont décidé de suivre la brise, mais pas les autres ; naviguant gaiement donc, libre(s) encore, libre(s) plus que jamais -libres de naissance, dirait-on, ils désirent. Encore et toujours.Et nous lecteurs, enchantés tels Antoine Gallimard de nous retrouver d’aussi près tenus, aimés, compris, tels que nous sommes, CAD point si embrigadés que nous pouvions le craindre,nous lisons « Désir » en une sorte de douce et intime jubilation. Chaque page nous ramène vers nous –mêmes, au centre, au cœur de ce que nous sommes, au fond. Ce roman est un texte aussi essentiel que son auteur, très en forme. « Désir » sera le bréviaire de tous ceux qui sont désireux d’ échapper à la bêtise et au moralisme ambiants. Les petits, les faux-culs, les mesquins vont respirer l’air de la mer s’ils ouvrent, par snobisme (conformistes comme ils le sont) le « nouveau Sollers ». Quant aux amoureux des arts et lettres, esthètes et personnes vraies, hyper- sensibles et secrètement décalés, ceux que Sollers appelle « les Illuminés »( Dieu merci, il en reste !), ils vont adorer « Désir » . Ce subtil ouvrage nous tend un miroir. Et vient à notre secours de sorte que nous puissions résister, revigorés par cet opuscule précieux, œuvre d’un jeune homme inspiré. Sollers rajeunit et sa lampe d’Aladin montre le chemin. « Tout porte à croire qu'il existe un certain point de l'esprit d'où la vie et la mort, le réel et l'imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l'incommunicable, le haut et le bas, cessent d'être perçus contradictoirement ” External link

atlantico Sunday, March 8, 2020 12:47:00 PM EAT

André Breton said : “I can prove myself in court,” External link

caycompass Monday, March 2, 2015 8:27:00 AM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
artist1.82%EN10/18/201718/10/2017
escritor francês3.64%PT09/28/201728/09/2017
écrivain3.64%FR09/28/201728/09/2017
poète7.27%FR06/27/201727/06/2017
poet7.27%EN03/13/201713/03/2017
poeta francês3.64%PT02/19/201719/02/2017
escritor5.45%PT10/26/201626/10/2016
gourou25.45%FR09/21/201621/09/2016
leader1.82%EN08/16/201616/08/2016
directeur10.91%FR06/06/201606/06/2016
founder10.91%EN11/26/201326/11/2013
auteur5.45%FR11/01/201301/11/2013
french writer5.45%EN09/11/201311/09/2013
writer5.45%EN09/11/201311/09/2013
líder1.82%PT11/27/200627/11/2006
Names Lang Count
André BretonFR38.26%
André BretonPT6.41%
André BretonEN6.23%
Andre BretonEN4.80%
Andre BurtonEN3.02%
André BretonES2.49%
André BRETONFR2.31%
André BRETONDE2.14%
André BRETONES2.14%
André BRETONEO2.14%
André BRETONEN2.14%
André BRETONPT2.14%
André BRETONAR2.14%
André BretonGL1.96%
André BretonNL1.96%
André BretonRO1.96%
André BretonCS1.96%
André BretonNO1.96%
André BretonEU1.96%
André BretonPL1.96%
André BretonDE1.96%
André BretonIT1.96%
André BretonSV1.96%
André BretonAR1.96%
Andre BretonTR0.89%
André BretónES0.53%
André BretónEN0.36%
Andre BretonHR0.36%
앙드레 브레통KO0.00%
Андре БретонBG0.00%


<<10<12345678910>>>10
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Friday, December 4, 2020

5:08:00 AM EAT


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer