Christine Angot

Last updated on 2017-10-21T02:07+0300.

About this image

sign

Quotes... Extracted quotes from

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

metrofrance Tuesday, June 11, 2019 4:58:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

TF1 Tuesday, June 11, 2019 3:59:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

TF1 Monday, June 10, 2019 8:27:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

metrofrance Sunday, June 9, 2019 10:44:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

metrofrance Sunday, June 9, 2019 7:58:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

TF1 Sunday, June 9, 2019 7:45:00 PM EAT

Christine Angot déclaré : "Le but avec les juifs pendant la guerre, cela a bien été de les exterminer, c'est-à-dire de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale avec l'esclavage des noirs où c'était exactement le contraire. L'idée était au contraire qu'ils soient en pleine forme, qu'ils soient en bonne santé, pour pouvoir les vendre et qu'ils soient commercialisables" External link

Europe1 Tuesday, June 4, 2019 7:16:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Avec cette histoire de concurrence des mémoires, qui serait une chose vraiment... C'est terrible, il ne faut pas qu'il y ait de concurrence des mémoires, tout ça c'est pareil, tout le monde a souffert et les souffrances sont toutes à égalité. À force de vouloir indifférencier les souffrances des uns et des autres, ça conduit à l'indifférence en fait, de ce qu'a vécu un groupe de personne ou une personne en particulier" External link

lexpansion Monday, June 3, 2019 7:21:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Avec cette histoire de concurrence des mémoires, qui serait une chose vraiment... C'est terrible, il ne faut pas qu'il y ait de concurrence des mémoires, tout ça c'est pareil, tout le monde a souffert et les souffrances sont toutes à égalité. À force de vouloir indifférencier les souffrances des uns et des autres, ça conduit à l'indifférence en fait, de ce qu'a vécu un groupe de personne ou une personne en particulier" External link

lexpress Monday, June 3, 2019 7:17:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Je ne pouvais plus parler, ma tête s’est vidée" External link

huffingtonpost-fr-fr Friday, October 6, 2017 11:52:00 AM EAT

Christine Angot explique : "Personnellement, j'en ai assez qu'on demande aux femmes de revendiquer la souffrance" External link

huffingtonpost-fr-fr Friday, October 6, 2017 11:52:00 AM EAT

Christine Angot lance : "On demande aux femmes de revendiquer leur souffrance" External link

lexpress Friday, October 6, 2017 10:16:00 AM EAT

Christine Angot lance : "On demande aux femmes de revendiquer leur souffrance" External link

lexpansion Friday, October 6, 2017 10:07:00 AM EAT

Christine Angot raconte : "Je ne pouvais plus parler, ma tête s’est vidée" External link

francetvinfo Friday, October 6, 2017 1:51:00 AM EAT

Christine Angot raconte : "Je ne pouvais plus parler, ma tête s’est vidée" External link

franceinfo Friday, October 6, 2017 12:13:00 AM EAT

Christine Angot lancé : "Je ne peux pas entendre ça. Essayez de le comprendre" External link

midilibre Tuesday, October 3, 2017 11:36:00 AM EAT

Christine Angot lancé : "Je ne peux pas entendre ça. Essayez de le comprendre" External link

sudouest Monday, October 2, 2017 10:04:00 PM EAT

Christine Angot lancé : "Je ne peux pas entendre ça. Essayez de le comprendre" External link

lefigaro Monday, October 2, 2017 8:33:00 PM EAT

Christine Angot ajoute : "On ne peut parler que de son viol" External link

Europe1 Friday, September 29, 2017 6:46:00 PM EAT

Christine Angot martèle ( about la France ) : "Elle [Farida Amrani] n'a rien, elle n'a rien dit [...] C'est une présence qui vient se désister et qui vient renforcer les voix de la France insoumise" External link

lexpansion Sunday, September 17, 2017 2:00:00 PM EAT

Christine Angot martèle ( about la France ) : "Elle [Farida Amrani] n'a rien, elle n'a rien dit [...] C'est une présence qui vient se désister et qui vient renforcer les voix de la France insoumise" External link

lexpress Sunday, September 17, 2017 1:06:00 PM EAT

Christine Angot fustige : "C'est épuisant ! Est-ce que vous pouvez le comprendre ? C'est épuisant car vous êtes là et sûre de vous" External link

Europe1 Saturday, September 2, 2017 7:29:00 AM EAT

Christine Angot explique : "Je vous écris parce que je n’en peux plus de rester spectatrice de mon pays qui va dans le mur, tout droit" External link

Europe1 Sunday, February 26, 2017 1:19:00 PM EAT

Christine Angot écrit : "Monsieur le Président, on ne peut rien dire contre vous. Pas une affaire à vous reprocher. À vous personnellement. Il y a eu Cahuzac, que vous auriez pu virer avant. Qu’est-ce qu’ils vous reprochent les Français ? D’être allé rejoindre une femme en scooter ? D’avoir rompu avec une autre ? D’avoir pris du poids par rapport à l’année où vous étiez candidat ? D’avoir dit dans le livre de Davet et Lhomme que les magistrats, c’était une profession de lâcheté. Ce que certains d’entre nous ont pu vérifier par eux-mêmes, parfois. Un président ne devrait pas dire ce qui est. De ne pas être antimédia, comme Trump, Le Pen, Fillon, Mélenchon, pour qui la presse est un coupable idéal ?" External link

Europe1 Sunday, February 26, 2017 1:19:00 PM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
écrivain3.85%FR10/20/201720/10/2017
écrivaine38.46%FR10/16/201716/10/2017
romancière50.00%FR10/08/201708/10/2017
auteure1.92%FR09/03/201703/09/2017
animateur de france3.85%FR09/02/201702/09/2017
présidente1.92%FR06/12/201612/06/2016
Names Lang Count
Christine AngotFR83.15%
Christine AngotDE14.23%
Christine AngotPT2.62%
Christine AngotEN0.00%


 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10
 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Saturday, April 10, 2021

9:33:00 PM EAT

Languages Collapse menu...Expand menu...

Select your languages

af
am
ar
de
en
es
fr
ha
pt
rw
sw
all
Show additional languagesHide additional languages

Interface:

Legend Collapse menu...Expand menu...


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


Quotes... Extracted quotes about

Laurent Ruquier conclu ( about Christine Angot ) : "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur le sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même. Certains parlent, d'autres préfèrent écrire. Certaines pleurent et d'autres crient. Ce que vous avez vu sur le plateau samedi dernier n'est rien d'autre que la vie et malgré tous les commentaires lus et entendus depuis huit jours, je reste fier d'animer une émission où un tel espace de liberté, où de tels échanges, même difficiles parfois, peuvent avoir lieu" External link

estrepublicain Sunday, October 8, 2017 11:32:00 AM EAT

Laurent Ruquier estimé ( about Christine Angot ) : "Parmi tous ceux qui, depuis une semaine, pétitionnent, crient au boycott, il y a sûrement des téléspectateurs que la séquence a sincèrement mis mal à l'aise, mais j'y vois aussi des raisons bien éloignées de la cause féminine, de l'ignorance aussi parfois" "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur un tel sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même ? Certains parlent, d'autres préfèrent écrire, certaines pleurent et d'autres crient" External link

francetvinfo Sunday, October 8, 2017 10:30:00 AM EAT

Laurent Ruquier conclu ( about Christine Angot ) : "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur le sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même. Certains parlent, d'autres préfèrent écrire. Certaines pleurent et d'autres crient. Ce que vous avez vu sur le plateau samedi dernier n'est rien d'autre que la vie et malgré tous les commentaires lus et entendus depuis huit jours, je reste fier d'animer une émission où un tel espace de liberté, où de tels échanges, même difficiles parfois, peuvent avoir lieu" External link

leprogres Sunday, October 8, 2017 10:25:00 AM EAT

Laurent Ruquier demandé ( about Christine Angot ) : "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur un tel sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même?" "Certains parlent, d'autres préfèrent écrire, certaines pleurent. Ce que vous avez vu sur le plateau samedi dernier n'est rien d'autre que la vie" External link

Europe1 Sunday, October 8, 2017 9:48:00 AM EAT

Laurent Ruquier estimé ( about Christine Angot ) : "Parmi tous ceux qui, depuis une semaine, pétitionnent, crient au boycott, il y a sûrement des téléspectateurs que la séquence a sincèrement mis mal à l'aise, mais j'y vois aussi des raisons bien éloignées de la cause féminine, de l'ignorance aussi parfois" "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur un tel sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même ? Certains parlent, d'autres préfèrent écrire, certaines pleurent et d'autres crient" External link

franceinfo Sunday, October 8, 2017 9:30:00 AM EAT

Sandrine Rousseau expliqué ( about Christine Angot ) : "Il s'est passé un violent clash, une violente altercation avec Christine Angot sur le plateau parce que la parole, c'est quelque chose de compliqué" External link

huffingtonpost-fr-fr Friday, September 29, 2017 12:15:00 PM EAT

AfricaBrief

Christine Angot

Last updated on 2017-10-21T02:07+0300.

About this image

sign

Quotes... Extracted quotes from

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

metrofrance Tuesday, June 11, 2019 4:58:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

TF1 Tuesday, June 11, 2019 3:59:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

TF1 Monday, June 10, 2019 8:27:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

metrofrance Sunday, June 9, 2019 10:44:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

metrofrance Sunday, June 9, 2019 7:58:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu'on veut confondre, avec par exemple l'esclavage et l'esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c'était exactement le contraire" "C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes" External link

TF1 Sunday, June 9, 2019 7:45:00 PM EAT

Christine Angot déclaré : "Le but avec les juifs pendant la guerre, cela a bien été de les exterminer, c'est-à-dire de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale avec l'esclavage des noirs où c'était exactement le contraire. L'idée était au contraire qu'ils soient en pleine forme, qu'ils soient en bonne santé, pour pouvoir les vendre et qu'ils soient commercialisables" External link

Europe1 Tuesday, June 4, 2019 7:16:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Avec cette histoire de concurrence des mémoires, qui serait une chose vraiment... C'est terrible, il ne faut pas qu'il y ait de concurrence des mémoires, tout ça c'est pareil, tout le monde a souffert et les souffrances sont toutes à égalité. À force de vouloir indifférencier les souffrances des uns et des autres, ça conduit à l'indifférence en fait, de ce qu'a vécu un groupe de personne ou une personne en particulier" External link

lexpansion Monday, June 3, 2019 7:21:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Avec cette histoire de concurrence des mémoires, qui serait une chose vraiment... C'est terrible, il ne faut pas qu'il y ait de concurrence des mémoires, tout ça c'est pareil, tout le monde a souffert et les souffrances sont toutes à égalité. À force de vouloir indifférencier les souffrances des uns et des autres, ça conduit à l'indifférence en fait, de ce qu'a vécu un groupe de personne ou une personne en particulier" External link

lexpress Monday, June 3, 2019 7:17:00 PM EAT

Christine Angot explique : "Je ne pouvais plus parler, ma tête s’est vidée" External link

huffingtonpost-fr-fr Friday, October 6, 2017 11:52:00 AM EAT

Christine Angot explique : "Personnellement, j'en ai assez qu'on demande aux femmes de revendiquer la souffrance" External link

huffingtonpost-fr-fr Friday, October 6, 2017 11:52:00 AM EAT

Christine Angot lance : "On demande aux femmes de revendiquer leur souffrance" External link

lexpress Friday, October 6, 2017 10:16:00 AM EAT

Christine Angot lance : "On demande aux femmes de revendiquer leur souffrance" External link

lexpansion Friday, October 6, 2017 10:07:00 AM EAT

Christine Angot raconte : "Je ne pouvais plus parler, ma tête s’est vidée" External link

francetvinfo Friday, October 6, 2017 1:51:00 AM EAT

Christine Angot raconte : "Je ne pouvais plus parler, ma tête s’est vidée" External link

franceinfo Friday, October 6, 2017 12:13:00 AM EAT

Christine Angot lancé : "Je ne peux pas entendre ça. Essayez de le comprendre" External link

midilibre Tuesday, October 3, 2017 11:36:00 AM EAT

Christine Angot lancé : "Je ne peux pas entendre ça. Essayez de le comprendre" External link

sudouest Monday, October 2, 2017 10:04:00 PM EAT

Christine Angot lancé : "Je ne peux pas entendre ça. Essayez de le comprendre" External link

lefigaro Monday, October 2, 2017 8:33:00 PM EAT

Christine Angot ajoute : "On ne peut parler que de son viol" External link

Europe1 Friday, September 29, 2017 6:46:00 PM EAT

Christine Angot martèle ( about la France ) : "Elle [Farida Amrani] n'a rien, elle n'a rien dit [...] C'est une présence qui vient se désister et qui vient renforcer les voix de la France insoumise" External link

lexpansion Sunday, September 17, 2017 2:00:00 PM EAT

Christine Angot martèle ( about la France ) : "Elle [Farida Amrani] n'a rien, elle n'a rien dit [...] C'est une présence qui vient se désister et qui vient renforcer les voix de la France insoumise" External link

lexpress Sunday, September 17, 2017 1:06:00 PM EAT

Christine Angot fustige : "C'est épuisant ! Est-ce que vous pouvez le comprendre ? C'est épuisant car vous êtes là et sûre de vous" External link

Europe1 Saturday, September 2, 2017 7:29:00 AM EAT

Christine Angot explique : "Je vous écris parce que je n’en peux plus de rester spectatrice de mon pays qui va dans le mur, tout droit" External link

Europe1 Sunday, February 26, 2017 1:19:00 PM EAT

Christine Angot écrit : "Monsieur le Président, on ne peut rien dire contre vous. Pas une affaire à vous reprocher. À vous personnellement. Il y a eu Cahuzac, que vous auriez pu virer avant. Qu’est-ce qu’ils vous reprochent les Français ? D’être allé rejoindre une femme en scooter ? D’avoir rompu avec une autre ? D’avoir pris du poids par rapport à l’année où vous étiez candidat ? D’avoir dit dans le livre de Davet et Lhomme que les magistrats, c’était une profession de lâcheté. Ce que certains d’entre nous ont pu vérifier par eux-mêmes, parfois. Un président ne devrait pas dire ce qui est. De ne pas être antimédia, comme Trump, Le Pen, Fillon, Mélenchon, pour qui la presse est un coupable idéal ?" External link

Europe1 Sunday, February 26, 2017 1:19:00 PM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
écrivain3.85%FR10/20/201720/10/2017
écrivaine38.46%FR10/16/201716/10/2017
romancière50.00%FR10/08/201708/10/2017
auteure1.92%FR09/03/201703/09/2017
animateur de france3.85%FR09/02/201702/09/2017
présidente1.92%FR06/12/201612/06/2016
Names Lang Count
Christine AngotFR83.15%
Christine AngotDE14.23%
Christine AngotPT2.62%
Christine AngotEN0.00%


<<10<12345678910>>>10
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Saturday, April 10, 2021

9:33:00 PM EAT


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


Quotes... Extracted quotes about

Laurent Ruquier conclu ( about Christine Angot ) : "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur le sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même. Certains parlent, d'autres préfèrent écrire. Certaines pleurent et d'autres crient. Ce que vous avez vu sur le plateau samedi dernier n'est rien d'autre que la vie et malgré tous les commentaires lus et entendus depuis huit jours, je reste fier d'animer une émission où un tel espace de liberté, où de tels échanges, même difficiles parfois, peuvent avoir lieu" External link

estrepublicain Sunday, October 8, 2017 11:32:00 AM EAT

Laurent Ruquier estimé ( about Christine Angot ) : "Parmi tous ceux qui, depuis une semaine, pétitionnent, crient au boycott, il y a sûrement des téléspectateurs que la séquence a sincèrement mis mal à l'aise, mais j'y vois aussi des raisons bien éloignées de la cause féminine, de l'ignorance aussi parfois" "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur un tel sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même ? Certains parlent, d'autres préfèrent écrire, certaines pleurent et d'autres crient" External link

francetvinfo Sunday, October 8, 2017 10:30:00 AM EAT

Laurent Ruquier conclu ( about Christine Angot ) : "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur le sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même. Certains parlent, d'autres préfèrent écrire. Certaines pleurent et d'autres crient. Ce que vous avez vu sur le plateau samedi dernier n'est rien d'autre que la vie et malgré tous les commentaires lus et entendus depuis huit jours, je reste fier d'animer une émission où un tel espace de liberté, où de tels échanges, même difficiles parfois, peuvent avoir lieu" External link

leprogres Sunday, October 8, 2017 10:25:00 AM EAT

Laurent Ruquier demandé ( about Christine Angot ) : "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur un tel sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même?" "Certains parlent, d'autres préfèrent écrire, certaines pleurent. Ce que vous avez vu sur le plateau samedi dernier n'est rien d'autre que la vie" External link

Europe1 Sunday, October 8, 2017 9:48:00 AM EAT

Laurent Ruquier estimé ( about Christine Angot ) : "Parmi tous ceux qui, depuis une semaine, pétitionnent, crient au boycott, il y a sûrement des téléspectateurs que la séquence a sincèrement mis mal à l'aise, mais j'y vois aussi des raisons bien éloignées de la cause féminine, de l'ignorance aussi parfois" "Comment peut-on reprocher à Christine Angot son extrême sensibilité sur un tel sujet quand on sait ce qu'elle a subi elle-même ? Certains parlent, d'autres préfèrent écrire, certaines pleurent et d'autres crient" External link

franceinfo Sunday, October 8, 2017 9:30:00 AM EAT

Sandrine Rousseau expliqué ( about Christine Angot ) : "Il s'est passé un violent clash, une violente altercation avec Christine Angot sur le plateau parce que la parole, c'est quelque chose de compliqué" External link

huffingtonpost-fr-fr Friday, September 29, 2017 12:15:00 PM EAT