Assane Dioma Ndiaye

Last updated on 2013-11-20T01:21+0300.

About this image

sign

Quotes... Extracted quotes from

Assane Dioma Ndiaye indiqué ( about Lamine Laye ) : "On peut dire qu’on est soulagé surtout pour le père du feu Doudou Faye et sa famille. Nous avons estimé qu’il avait suffisamment souffert de cette affaire. Aucune peine n’aurait pu remplacer la peine qu’il a déjà subie du fait de la perte de son enfant simplement parce qu’il pensait vouloir lui réserver un avenir meilleur. Nous avons demandé à titre principal la relaxe" External link

adakar Tuesday, December 8, 2020 9:47:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye estime : «Quand on nous dit qu’on ne peut pas trancher [avant de] revenir vers nous pour admettre un risque plausible, on est dans ce qu’on appelle une motivation hypothétique et dubitative» External link

le360 Saturday, May 9, 2020 10:56:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye expliqué : «Ce sont des familles des personnes décédées du Covid-19, qui ont estimé que la décision de l’État du Sénégal d’interdire le rapatriement des corps ne se justifie pas, portant atteinte à leurs droits fondamentaux… En la matière, la Cour suprême, à travers sa loi organique, permet à tout citoyen qui estime que son droit fondamental a été violé de pouvoir la saisir afin qu’elle ordonne d’abord la cessation de cette violation mais surtout qu’elle enjoigne à cette personne morale de droit publique qui est en l’occurrence l’État, de prendre toute mesure nécessaire. En l’espèce, ces familles estiment que le droit à une sépulture éternelle est un droit fondamental. Il s’agit de respecter leurs libertés et convictions religieuses. Et si ces corps étaient enterrés à l’extérieur dans des conditions qui ne sont pas pérennes dans le cadre de constructions qui ne sont pas éternelles, cela porterait gravement atteinte à leurs droits, et les installerai dans une psychose affective éternelle, dans une instabilité psychologique… C’est une question extrêmement importante pour ces familles. D’autant que tous les spécialistes consultés nous disent qu’il est possible à partir d’un protocole funéraire déterminé de rapatrier ces corps au Sénégal sans que cela ne pose un dommage anormal et spécial aux populations» External link

sudonline Wednesday, May 6, 2020 2:55:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye explique : «Il n’y a pas une politique d’anticipation, de communication mais d’accompagnement surtout pour certaines couches qui évoluent dans le secteur concerné et qui seraient impactées par l’application des nouvelles législations» External link

sudonline Wednesday, March 11, 2020 3:56:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye souligne ( about Ousmane Ngom ) : «C’est étonnant ! Puisque, ceux qui ont dit ‘l’arrêté Ousmane Ngom enterré’ ont fait une interprétation logique, à partir du moment où l’arrêté du 31 août 2018 (celui du Préfet de Dakar) était motivé par ‘l’arrêté Ousmane Ngom’ et que la Cour suprême a déclaré l’arrêté du 31 octobre 2018 comme violant la Constitution du Sénégal, forcément la Cour suprême fait allusion à ‘l’arrêté Ousmane Ngom’. Parce que c’est ‘l’arrêté Ousmane Ngom’ qui a été invoqué comme motivation de l’arrêté (préfectoral) du 31 août 2018» External link

adakar Sunday, May 26, 2019 9:59:00 AM EAT

Assane Dioma Ndiaye souligne ( about Ousmane Ngom ) : «C’est étonnant ! Puisque, ceux qui ont dit ‘l’arrêté Ousmane Ngom enterré’ ont fait une interprétation logique, à partir du moment où l’arrêté du 31 août 2018 (celui du Préfet de Dakar) était motivé par ‘l’arrêté Ousmane Ngom’ et que la Cour suprême a déclaré l’arrêté du 31 octobre 2018 comme violant la Constitution du Sénégal, forcément la Cour suprême fait allusion à ‘l’arrêté Ousmane Ngom’. Parce que c’est ‘l’arrêté Ousmane Ngom’ qui a été invoqué comme motivation de l’arrêté (préfectoral) du 31 août 2018» External link

walf-groupe Saturday, May 25, 2019 12:41:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye déclare : «Donc vous comprendrez aisément l’importance de cette journée qui marque le lancement de cette plateforme qui, dans les jours à venir, déroulera son programme. Et tous les Sénégalais pourront voir si évidemment le pouvoir politique en place ou ceux qui accéderons demain à la magistrature suprême feront preuve de bonne foi et comprendrons tous les enjeux des démocraties nouvelles. (…) Après un tel diagnostic qui est pratiquement général, après des propositions qui ont été formulées et approuvées même à travers les commissions mises en place par l’Etat du Sénégal, il nous faut aller aux actes. On ne peut plus se contenter de vœux pieux. Et aujourd’hui la Société civile a pris la responsabilité de mener ce combat. Donc, il ne s’agira plus de laisser l’UMS ou même son président qu’on considère même aujourd’hui comme un opposant, il s’agit plus de l’exposer, de le laisser seul, nous devons savoir que le combat est global et que tout citoyens doit le mener» External link

sudonline Monday, January 7, 2019 1:17:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye assure : «Il y a tout un débat. Certains pensent qu’électeur ne signifie pas obligation d’inscription. Etre électeur est une potentialité. On dit que tout Sénégalais qui a tel âge et qui a la nationalité peut voter, donc c’est une faculté qui est ouverte. Mais le fait de s’inscrire est l’exercice d’un droit ; c’est-à-dire, on s’inscrit parce qu’on sait que si on ne le fait pas, on ne vote pas» External link

adakar Sunday, December 16, 2018 2:34:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye insisté : "Cette loi comporte des notions très vagues pour les organisations de défense des droits de l’homme. Sous ce rapport, nous avons estimé qu’il est important pour les journalistes d’avoir davantage de connaissance sur certains termes" External link

APS Saturday, February 4, 2017 6:13:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye insisté : "Cette loi comporte des notions très vagues pour les organisations de défense des droits de l’homme. Sous ce rapport, nous avons estimé qu’il est important pour les journalistes d’avoir davantage de connaissance sur certains termes" External link

APS Saturday, February 4, 2017 6:13:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye dénonce : «la déloyauté et l’inélégance de l’Etat» External link

sudonline Saturday, October 1, 2016 12:23:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye indiqué : "Les familles de victimes ne feront pas leur deuil tant qu'elles ne sauront pas ce qui s'est réellement passé" External link

allafrica-fr Tuesday, September 27, 2016 12:41:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye affirme : "Pour nous, c’est un acte politique" External link

APS Wednesday, August 31, 2016 12:57:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye affirme : «Chaque fois qu’il y’a une décision d’infirmation, on se dit simplement que les juges ont estimé celle qui a été rendue en première instance n’était pas la bonne décision. Sans tenir compte d’autres préoccupations. C’est ça le charme de la justice. La justice c’est l’incertitude. On peut perdre en première instance et gagner en appel ou gagner en première instance et condamné en appel » External link

sudonline Wednesday, August 3, 2016 4:13:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye dit : "Une des conditions de r�ussite de l'Ofnac, c'est l'ind�pendance de ses membres, une certaine libert� dans le travail. Maintenant, lui reprocher d'avoir instruit certains dossiers, cela d�note une incoh�rence dans la volont� politique de lutter contre la corruption au S�n�gal" External link

adakar Wednesday, July 27, 2016 1:56:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye déclaré : «Nous demandons à l’État de suspendre les réquisitions et les sanctions administratives, de mettre un terme aux convocations des enseignants au niveau des commissariats de police et des brigades de gendarmerie» External link

sudonline Thursday, June 2, 2016 3:40:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye déclaré : «Nous demandons à l’État de suspendre les réquisitions et les sanctions administratives, de mettre un terme aux convocations des enseignants au niveau des commissariats de police et des brigades de gendarmerie» External link

sudonline Thursday, June 2, 2016 3:40:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye disse : “Este é um exemplo forte para todos aqueles que detêm o poder em África e para os que aspiram a ter poder. Atualmente já não se pode violar de forma massiva direitos humanos, ficar-se impune e dormir tranquilamente” External link

euronews-pt Tuesday, May 31, 2016 8:47:00 AM EAT

Assane Dioma Ndiaye souligné : "l'enjeu (de ce procès) pour l'Afrique par rapport à une justice pénale internationale" External link

afp-fr Saturday, May 28, 2016 4:07:00 PM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
président100.00%FR10/28/201128/10/2011
Names Lang Count
Assane Dioma NdiayeFR96.47%
ASSANE DIOMA NDIAYEFR2.35%
Assane Dioma NdiayeEN1.18%


 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10
 
Show/hide duplicate news articles.
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Saturday, June 25, 2022

1:21:00 AM EAT

Languages Collapse menu...Expand menu...

Select your languages

af
am
ar
de
en
es
fr
ha
pt
rw
sw
all
Show additional languagesHide additional languages

Interface:

Legend Collapse menu...Expand menu...


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer


AfricaBrief

Assane Dioma Ndiaye

Last updated on 2013-11-20T01:21+0300.

About this image

sign

Quotes... Extracted quotes from

Assane Dioma Ndiaye indiqué ( about Lamine Laye ) : "On peut dire qu’on est soulagé surtout pour le père du feu Doudou Faye et sa famille. Nous avons estimé qu’il avait suffisamment souffert de cette affaire. Aucune peine n’aurait pu remplacer la peine qu’il a déjà subie du fait de la perte de son enfant simplement parce qu’il pensait vouloir lui réserver un avenir meilleur. Nous avons demandé à titre principal la relaxe" External link

adakar Tuesday, December 8, 2020 9:47:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye estime : «Quand on nous dit qu’on ne peut pas trancher [avant de] revenir vers nous pour admettre un risque plausible, on est dans ce qu’on appelle une motivation hypothétique et dubitative» External link

le360 Saturday, May 9, 2020 10:56:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye expliqué : «Ce sont des familles des personnes décédées du Covid-19, qui ont estimé que la décision de l’État du Sénégal d’interdire le rapatriement des corps ne se justifie pas, portant atteinte à leurs droits fondamentaux… En la matière, la Cour suprême, à travers sa loi organique, permet à tout citoyen qui estime que son droit fondamental a été violé de pouvoir la saisir afin qu’elle ordonne d’abord la cessation de cette violation mais surtout qu’elle enjoigne à cette personne morale de droit publique qui est en l’occurrence l’État, de prendre toute mesure nécessaire. En l’espèce, ces familles estiment que le droit à une sépulture éternelle est un droit fondamental. Il s’agit de respecter leurs libertés et convictions religieuses. Et si ces corps étaient enterrés à l’extérieur dans des conditions qui ne sont pas pérennes dans le cadre de constructions qui ne sont pas éternelles, cela porterait gravement atteinte à leurs droits, et les installerai dans une psychose affective éternelle, dans une instabilité psychologique… C’est une question extrêmement importante pour ces familles. D’autant que tous les spécialistes consultés nous disent qu’il est possible à partir d’un protocole funéraire déterminé de rapatrier ces corps au Sénégal sans que cela ne pose un dommage anormal et spécial aux populations» External link

sudonline Wednesday, May 6, 2020 2:55:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye explique : «Il n’y a pas une politique d’anticipation, de communication mais d’accompagnement surtout pour certaines couches qui évoluent dans le secteur concerné et qui seraient impactées par l’application des nouvelles législations» External link

sudonline Wednesday, March 11, 2020 3:56:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye souligne ( about Ousmane Ngom ) : «C’est étonnant ! Puisque, ceux qui ont dit ‘l’arrêté Ousmane Ngom enterré’ ont fait une interprétation logique, à partir du moment où l’arrêté du 31 août 2018 (celui du Préfet de Dakar) était motivé par ‘l’arrêté Ousmane Ngom’ et que la Cour suprême a déclaré l’arrêté du 31 octobre 2018 comme violant la Constitution du Sénégal, forcément la Cour suprême fait allusion à ‘l’arrêté Ousmane Ngom’. Parce que c’est ‘l’arrêté Ousmane Ngom’ qui a été invoqué comme motivation de l’arrêté (préfectoral) du 31 août 2018» External link

adakar Sunday, May 26, 2019 9:59:00 AM EAT

Assane Dioma Ndiaye souligne ( about Ousmane Ngom ) : «C’est étonnant ! Puisque, ceux qui ont dit ‘l’arrêté Ousmane Ngom enterré’ ont fait une interprétation logique, à partir du moment où l’arrêté du 31 août 2018 (celui du Préfet de Dakar) était motivé par ‘l’arrêté Ousmane Ngom’ et que la Cour suprême a déclaré l’arrêté du 31 octobre 2018 comme violant la Constitution du Sénégal, forcément la Cour suprême fait allusion à ‘l’arrêté Ousmane Ngom’. Parce que c’est ‘l’arrêté Ousmane Ngom’ qui a été invoqué comme motivation de l’arrêté (préfectoral) du 31 août 2018» External link

walf-groupe Saturday, May 25, 2019 12:41:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye déclare : «Donc vous comprendrez aisément l’importance de cette journée qui marque le lancement de cette plateforme qui, dans les jours à venir, déroulera son programme. Et tous les Sénégalais pourront voir si évidemment le pouvoir politique en place ou ceux qui accéderons demain à la magistrature suprême feront preuve de bonne foi et comprendrons tous les enjeux des démocraties nouvelles. (…) Après un tel diagnostic qui est pratiquement général, après des propositions qui ont été formulées et approuvées même à travers les commissions mises en place par l’Etat du Sénégal, il nous faut aller aux actes. On ne peut plus se contenter de vœux pieux. Et aujourd’hui la Société civile a pris la responsabilité de mener ce combat. Donc, il ne s’agira plus de laisser l’UMS ou même son président qu’on considère même aujourd’hui comme un opposant, il s’agit plus de l’exposer, de le laisser seul, nous devons savoir que le combat est global et que tout citoyens doit le mener» External link

sudonline Monday, January 7, 2019 1:17:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye assure : «Il y a tout un débat. Certains pensent qu’électeur ne signifie pas obligation d’inscription. Etre électeur est une potentialité. On dit que tout Sénégalais qui a tel âge et qui a la nationalité peut voter, donc c’est une faculté qui est ouverte. Mais le fait de s’inscrire est l’exercice d’un droit ; c’est-à-dire, on s’inscrit parce qu’on sait que si on ne le fait pas, on ne vote pas» External link

adakar Sunday, December 16, 2018 2:34:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye insisté : "Cette loi comporte des notions très vagues pour les organisations de défense des droits de l’homme. Sous ce rapport, nous avons estimé qu’il est important pour les journalistes d’avoir davantage de connaissance sur certains termes" External link

APS Saturday, February 4, 2017 6:13:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye insisté : "Cette loi comporte des notions très vagues pour les organisations de défense des droits de l’homme. Sous ce rapport, nous avons estimé qu’il est important pour les journalistes d’avoir davantage de connaissance sur certains termes" External link

APS Saturday, February 4, 2017 6:13:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye dénonce : «la déloyauté et l’inélégance de l’Etat» External link

sudonline Saturday, October 1, 2016 12:23:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye indiqué : "Les familles de victimes ne feront pas leur deuil tant qu'elles ne sauront pas ce qui s'est réellement passé" External link

allafrica-fr Tuesday, September 27, 2016 12:41:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye affirme : "Pour nous, c’est un acte politique" External link

APS Wednesday, August 31, 2016 12:57:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye affirme : «Chaque fois qu’il y’a une décision d’infirmation, on se dit simplement que les juges ont estimé celle qui a été rendue en première instance n’était pas la bonne décision. Sans tenir compte d’autres préoccupations. C’est ça le charme de la justice. La justice c’est l’incertitude. On peut perdre en première instance et gagner en appel ou gagner en première instance et condamné en appel » External link

sudonline Wednesday, August 3, 2016 4:13:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye dit : "Une des conditions de r�ussite de l'Ofnac, c'est l'ind�pendance de ses membres, une certaine libert� dans le travail. Maintenant, lui reprocher d'avoir instruit certains dossiers, cela d�note une incoh�rence dans la volont� politique de lutter contre la corruption au S�n�gal" External link

adakar Wednesday, July 27, 2016 1:56:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye déclaré : «Nous demandons à l’État de suspendre les réquisitions et les sanctions administratives, de mettre un terme aux convocations des enseignants au niveau des commissariats de police et des brigades de gendarmerie» External link

sudonline Thursday, June 2, 2016 3:40:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye déclaré : «Nous demandons à l’État de suspendre les réquisitions et les sanctions administratives, de mettre un terme aux convocations des enseignants au niveau des commissariats de police et des brigades de gendarmerie» External link

sudonline Thursday, June 2, 2016 3:40:00 PM EAT

Assane Dioma Ndiaye disse : “Este é um exemplo forte para todos aqueles que detêm o poder em África e para os que aspiram a ter poder. Atualmente já não se pode violar de forma massiva direitos humanos, ficar-se impune e dormir tranquilamente” External link

euronews-pt Tuesday, May 31, 2016 8:47:00 AM EAT

Assane Dioma Ndiaye souligné : "l'enjeu (de ce procès) pour l'Afrique par rapport à une justice pénale internationale" External link

afp-fr Saturday, May 28, 2016 4:07:00 PM EAT



Key Titles and Phrases Count Lang Last Seen
président100.00%FR10/28/201128/10/2011
Names Lang Count
Assane Dioma NdiayeFR96.47%
ASSANE DIOMA NDIAYEFR2.35%
Assane Dioma NdiayeEN1.18%


<<10<12345678910>>>10
<<10<12345678910>>>10

Tools

Load latest edition

Saturday, June 25, 2022

1:21:00 AM EAT


Quotes... Explore Relations


EMM Visual Explorer